Monoxyde de carbone, foncier économique : les décisions de Tebboune

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a présidé, ce mardi 24 janvier 2023, une réunion du Conseil des ministres. Celle-ci avait pour ordre du jour le projet de loi relatif à la lutte contre le trafic de stupéfiants et de psychotropes ; les conditions d’octroi du foncier économique relevant du domaine privé de l’État ; en plus d’un exposé sur les mesures à prendre pour limiter le phénomène d’asphyxie au monoxyde de carbone.

Après la présentation par le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, du bilan des activités du gouvernement au cours des deux dernières semaines, le Président Tebboune a donné un certain nombre d’instructions et de directives, dont voici les plus importantes :

Intoxication au monoxyde de carbone : Sonelgaz équipera gratuitement les domiciles des Algériens de détecteurs

En ce qui concerne le projet de loi qui définit les conditions d’octroi de foncier économiques relevant du domaine privé de l’État pou la réalisation de projets d’investissement, le Chef de l’État a donné les directives suivantes :

  • Que l’esprit de la loi se fonde sur la liberté de chaque citoyen d’investir dans son domaine de spécialisation, et d’éviter les dérives dangereuses que le pays a connues dans le domaine du foncier industriel.
  • L’octroi de biens immobiliers à des fins économiques doit s’accompagner de souplesse juridique pour encourager les investissements.
  • S’appuyer sur les moyens numériques afin d’éviter la bureaucratie, étant donné que le système du guichet unique vise à permettre la réalisation des projets rapidement et efficacement.
  • Veiller à une répartition équitable des projets d’investissement sur l’ensemble du territoire national.

S’agissant des mesures concrètes à prendre pour limiter le phénomène d’asphyxie au monoxyde de carbone qui prend une ampleur alarmante en Algérie, le Président Tebboune a instruit de :

  • Charger Sonelgaz d’équiper gratuitement les domiciles des citoyens d’appareils de détection des fuites de monoxyde de carbone dotés d’un système d’alerte sonore et visuel.
  • Inscrire dans le cahier des charges des projets résidentiels la présence obligatoire de ce type de dispositifs.
  • Élaborer des textes juridiques stricts qui interdisent la manipulation des systèmes de chauffage, des tuyaux de gaz et des sources d’énergie qui alimentent les résidences.
  • Ouvrir des laboratoires de contrôle technique et de qualité affiliés à Sonelgaz sur l’ensemble du territoire national. Ceux-ci auront pour mission de vérifier les appareils qui causent le plus d’accidents domestiques, notamment les appareils de chauffage.
  • Encourager les fabricants locaux à couvrir la demande domestique en appareils et systèmes de chauffage sûrs et de haute qualité.

Tebboune met le cap sur l’autosuffisance de l’Algérie en blé

Outre cela, le Chef de l’État a donné une série d’autres directives concernant le secteur des travaux publics et de l’agriculture :

  • Accélérer la création d’une société mixte pour l’industrie ferroviaire en coopération avec une expertise étrangère de renommée mondiale dans le but de constituer un réseau national complet qui relie le nord au sud afin de faciliter le transport aux acteurs économiques.
  • Faire de l’extension du réseau ferroviaire des axes Ouargla-Tamanrasset, Ghardaïa-El Menia, Gara Djebilet-Bechar une priorité absolue compte tenu de leur importance économique et stratégique.
  • Redoubler les efforts afin d’augmenter la production de blé à 30 quintaux l’hectare pour atteindre l’autosuffisance au plus vite.

Enfin, le Président de République a valorisé le contenu du projet de loi relatif à « la prévention et à la répression de l’usage et du trafic illicites de stupéfiants et de substances psychotropes », estimant qu’il contient des mesures à même d’immuniser la société contre ce fléau. À l’issue du débat, le Conseil des ministres a approuvé le projet de loi.