Université de Khenchla : à 77 ans, il tente sa chance pour le doctorat

Décrocher le titre de docteur à 77 ans, tel est le défi qu’un septuagénaire s’est lancé.
Originaire de la wilaya d’El Oued, Saad Laamamra, ancien député, s’est inscrit au concours du doctorat de l’histoire moderne de la wilaya de Khenchla. Battant un record en la matière, monsieur Saad Laamamra est devenu « le doyen des étudiants ».

Une histoire insolite qui fait rappeler que rien ne peut faire défaut à une volonté de fer même quand il s’agit d’un âge avancé.

Des objectifs en ligne de mire

Ayant obtenu plusieurs diplômes, cet habitué des sphères estudiantines espère aller au bout du chemin que propose l’université. Un bout qu’il estime chimère en faisant rappeler que « les études ne sont pas plafonnées. C’est un horizon faste et sans limites. » indique-t-il au micro d’une chaîne algérienne.

Le doyen des étudiants algériens est fraîchement diplômé. Outre son statut d’activiste, il a réussi à décrocher un master en histoire moderne.

Une consécration qui ne rassasie pas l’homme de 77 ans puisqu’il souhaite aller encore loin dans ses études supérieures. « J’espère que la chance sera de mon côté lors de ce concours. Je tiens à cœur d’obtenir le doctorat. » ajoute-t-il.

Un message pour la postérité

Revalorisant avec la jeune génération forte de la force de l’âge, monsieur Saad Laamamra a lancé un appel à l’adresse des générations futures « En dépit des difficultés que vous rencontreriez, bannissez l’idée de laisser tomber vos études et soyez sur les premières lignes pour cultiver le savoir. » lance-t-il. Dans le brouhaha aveuglant du quotidien, certains exemples sont inspirants !