Les caricatures, un crash test pour la liberté d’expression

Caricature, dessin politique: ces termes promettent du rire ou au moins un sourire. La satire dessinée n’en est pas moins un outil important pour la liberté d’expression. swissinfo.ch présente une sélection de dessins de presse du monde entier. Les caricaturistes sont des iconoclastes. Presque rien n’est sacré à leurs yeux. Les personnes au pouvoir qui mentent, oppriment ou s’empêtrent dans des affaires scabreuses ou hautement criminelles sont exposées au public par ces dessinateurs aux traits acérés. Faites entendre votre voix! Série SWI #freedomofexpression En principe, tout devrait être clair comme de l’eau de roche. La Déclaration universelle des droits de l’homme (1948) et le Pacte des Nations unies relatif aux droits civils et politiques (1966) stipulent que «tout individu a droit à la liberté d’expression, ce qui implique le droit de chercher, de recevoir et de répandre des informations et des idées de toute espèce, sans considération de frontières, sous une forme orale…

Lire la suite

Le consentement au don d’organes, un lourd poids pour les proches

Face à la pénurie d’organes pour les transplantations, un projet de loi, débattu en ce moment, voudrait réformer le modèle de consentement en Suisse afin que chaque personne soit présumée donneuse. Des questions éthiques se posent. La vie de Ruth Allimann a basculé quand Stéphane, son fils de 23 ans, a tenté de mettre fin à ses jours. C’était il y a 25 ans, mais l’évocation de ce drame est toujours douloureuse. Stéphane n’est pas décédé sur le coup; son geste a en revanche irrémédiablement endommagé son cerveau. «J’ai dû demander à l’infirmière de le débrancher», raconte la septuagénaire à swissinfo.ch. A Bâle, où le jeune homme était hospitalisé, la famille a alors été reçue par le médecin pour aborder la question du don d’organes. A l’époque, les transplantations étaient encore une technique récente. Les parents n’avaient pas de position sur le sujet et n’en avaient jamais parlé avec leur fils. Dans leur cas, la réponse est venue spontanément. «Mon mari et moi avons dit oui à…

Lire la suite

«Nous voulons fabriquer des voitures pour les puristes»

La Suisse compte des centaines de fournisseurs spécialisés dans l’industrie automobile. Depuis 2017, avec la création de Piëch Automotive, elle a aussi son propre constructeur automobile. Son co-fondateur, Toni Piëch, entend imposer son super-bolide électrique dans un marché pourtant ultra-concurrentiel. Entretien. Descendant d’une prestigieuse dynastie (Porsche, VW), Toni Piëch a pour ambition de redonner vie à l’industrie automobile helvétique. Cet Austro-Allemand avait créé l’effervescence au Salon automobile de Genève en 2019 avec la présentation de la Piëch Mark Zero, un véhicule électrique se voulant à la fois sportif, luxueux et innovant. Ce modèle biplace dont la plage de prix sera comprise entre 150’000 et 200’000 francs possède un système électrique particulièrement performant: 80% des capacités de la batterie se remplissent en moins de cinq minutes, pour une autonomie atteignant 500 kilomètres. Sa commercialisation devrait intervenir sous peu, mais Toni Piëch refuse…

Lire la suite

Les initiatives anti-pesticides suisses applaudies à l’ONU

Le 13 juin, les Suisses votent sur deux initiatives populaires qui entendent bannir l’utilisation des pesticides de synthèse. Une proposition qui résonne bien au-delà des frontières nationales: deux experts des Nations Unies mêlent leur voix à la campagne référendaire. «La Suisse, au travers de sa démocratie directe, a une chance extraordinaire de montrer l’exemple au reste du monde et de faire office de pionnière en se débarrassant de produits toxiques qui appartiennent à une agriculture du passé», plaide Laurent Berset, membre du comité de l’initiative «Pour une Suisse libre de pesticides». Ces velléités de faire de la Suisse un modèle en matière de transition agricole et environnementale ne sont pas l’apanage de quelques paysans bio ou de doux utopistes écolos. Elles récoltent des encouragements jusque dans les plus hautes sphères onusiennes. Rapporteur spécial de l’ONU pour le droit à l’alimentation, Michael Fakhri se prononce ainsi en faveur de l’interdiction des…

Lire la suite

La vie en un objet

Quel est l’objet que vous aimeriez avoir avec vous dans la dernière période de votre vie? Le photographe Thierry Dana a documenté les objets personnels que certaines personnes âgées emportent avec elles lorsqu’elles entrent en maison de retraite. Un manteau, un médaillon, un entonnoir en plastique, une montre, un vieux livre ou une boîte de craies de couleur: des objets simples, peut-être banals, qui peuvent toutefois prendre une dimension particulière et inattendue. Surtout lorsqu’ils recèlent les souvenirs d’une vie et que celle-ci touche à sa fin. «Nous sommes entourés d’objets et la plupart d’entre eux n’ont aucune signification», constate Thierry Dana. «C’est lorsque nous devons choisir que nous réalisons quels sont les objets qui ont vraiment de la valeur.» Un choix que les futurs résidents d’une maison de retraite, ou leurs proches, doivent faire avant de quitter définitivement leur domicile. «C’est lorsque nous devons choisir que nous réalisons quels sont les objets qui…

Lire la suite

La Suisse, pays de vacances des rois

La Suisse, pays à la très longue tradition démocratique, aime recevoir la visite de chefs d’État pas vraiment démocratiques et déroule le tapis rouge pour les membres de familles princières et royales. Les têtes couronnées affluent du monde entier: la reine Elisabeth II aujourd’hui, l’empereur Napoléon III et la reine Victoria naguère. Hans Erni a peint une fresque pour l’exposition nationale de 1939 qui servait tous les clichés de la Suisse, à savoir la lutte à la culotte, le yodle et la fabrication de fromage. Le titre était une promesse: La Suisse – Pays de vacances des peuples. Toutefois, la Suisse n’était et n’est pas abordable pour tous les peuples du monde: déjà les premiers touristes étaient scandalisés par les prix locaux. Voici donc une suggestion de correction pour le titre de cette œuvre: La Suisse – Pays de vacances des rois. On peut attribuer l’origine de cette tendance à la reine Victoria, dont le séjour en Suisse en 1868 avait déclenché une véritable vague…

Lire la suite

La Suisse craint un taux d’imposition minimum mondial sur les sociétés

Un taux d’imposition mondial minimum sur les entreprises, actuellement en discussion, pourrait menacer l’attractivité de la Suisse pour les multinationales. Les États-Unis estiment qu’aucun pays ne devrait taxer les entreprises à moins de 21%, et leur proposition a redonné de l’élan aux discussions autour d’un seuil minimal d’imposition sur les sociétés au niveau mondial. Actuellement dans les cantons suisses, le taux moyen d’imposition des entreprises se situe autour de 15%, selon le cabinet KPMG. «Je peux imaginer qu’un taux d’imposition de 21% dissuaderait les investissements étrangers en Suisse», a déclaré à SWI swissinfo.ch Frank Marty, expert fiscal à economiesuisse, la Fédération des entreprises helvétiques. «La Suisse est une petite nation avec peu de ressources naturelles et aucun accès à l’océan. Les petits pays devraient avoir le droit d’utiliser les atouts dont ils disposent – et la fiscalité est fondamentale.» L’idée de fixer un seuil mondial minimal d’imposition sur…

Lire la suite

Théories du complot: causes, dangers et fascination

30% des gens croient au moins partiellement à une théorie du complot liée à la pandémie de coronavirus. Ce chiffre est le résultat d’une récente étude de l’Université de Bâle, menée en Suisse et en Allemagne. Le professeur de psychologie sociale Pascal Wagner-Egger explique pourquoi le conspirationnisme est en vogue. Le coronavirus a été créé en laboratoire. Sa propagation fait partie d’une tentative délibérée d’une élite de prendre le contrôle de la population. Le virus n’existe pas. Le véritable motif du confinement est de stopper l’immigration ou d’imposer un système de surveillance de masse. Bill Gates a créé le virus pour réduire la population mondiale. Et si ce n’est pas le cas, il s’agit d’une arme extraterrestre pour détruire l’humanité. 10% des personnes interrogées par l’équipe de Sarah Kuhn et Thea Zander-Schellenberg de l’Université de Bâle croient fermement à au moins l’une de ces théories du complot ou à d’autres théories similaires. L’enquête en ligne à laquelle…

Lire la suite

«La loi contre le terrorisme ouvre la porte à l’arbitraire»

Le peuple suisse se prononcera le 13 juin sur une nouvelle loi destinée à étendre les pouvoirs de la police pour contrer la menace terroriste. Membre du comité référendaire, la coprésidente des jeunes vert’libéraux suisses Virginie Cavalli estime que les mesures prévues ne respectent pas l’État de droit. Si la Suisse n’a pas connu d’attentats djihadistes d’envergure, comme cela a pu être le dans les pays voisins, deux attaques terroristes ont toutefois eu lieu l’an dernier à Morges (canton de Vaud) et dans la ville tessinoise de Lugano. Dans ce contexte, les citoyens sont amenés à se prononcer sur la loi sur les mesures policières de lutte contre le terrorisme, soumise en votations fédérales le 13 juin prochain. Liens utiles Le texte complet de la Loi fédérale sur les mesures policières de lutte contre le terrorisme Les explications de la Confédération Le site du comité référendaire «Non aux détentions arbitraires» Le projet, mis sous toit en septembre dernier par le…

Lire la suite