Royaume-Uni : Tony Blair, fait chevalier par la reine Elisabeth II, balaie les critiques

Une pétition en ligne récoltant 1,1 million de signatures demandait l’annulation de cet honneur, accusant Tony Blair de « crimes de guerres » en Irak

Lire la suite

Fait chevalier par la reine, Tony Blair se défend face à ses détracteurs

Fait chevalier par la reine Elizabeth II, l’ancien Premier ministre travailliste Tony Blair a réagi dimanche à ses détracteurs opposés à un tel honneur en raison de sa responsabilité dans l’intervention militaire britannique en Irak.

Lire la suite

Kyrsten Sinema, la démocrate qui torpille les ambitions de Biden

Avec son parcours, son profil hors norme, et ses tenues colorées, Kyrsten Sinema détonnait déjà au Sénat américain. C’est parce qu’elle tient tête au président Biden sur le passage en force de sa réforme électorale que cette démocrate fait à nouveau les gros titres.

Lire la suite

En dénonçant Trump, la vieille garde républicaine redore son blason

Quelques heures seulement après le discours dans lequel un Joe Biden grave et offensif marquait l’anniversaire de l’invasion du Capitole, une autre scène agitait déjà les cercles de la politique américaine.

Lire la suite

Trois ans comme superviseur de la lutte contre le terrorisme

Daniel Kipfer a occupé jusqu’à très récemment le poste de médiateur pour le régime des sanctions de l’ONU contre les groupes État islamique et Al-Qaïda. Pendant trois ans, il a constamment cherché à faire respecter l’État de droit dans un domaine pour le moins politisé. C’est son dernier dossier qui a le plus déconcerté Daniel Kipfer. Un politicien influent citoyen d’un État arabe était accusé de soutenir l’organisation terroriste Al-Qaïda. Placé sur une liste de sanctions, comptes bancaires gelés, il n’était plus autorisé à quitter son pays. Il portait dorénavant l’étiquette de terroriste. L’homme en question s’est adressé à Daniel Kipfer, médiateur du comité de sanctions contre l’EILL (Daech) et Al-Qaïda, lui demandant de réexaminer son cas – et de le retirer de la liste. Le ou la titulaire de cette fonction est quasiment le ou la seule interlocutrice possible pour les gens apparaissant sur les répertoires onusiens du terrorisme. «Dès le début, il était clair que quelque chose…

Lire la suite

Irak: L’armée américaine déjoue une attaque de drones armés contre une base de la coalition

Deux drones armés ont ciblé l’aéroport de Bagdad ce matin aux environs de 4h30 où sont stationnées des troupes de la coalition internationale antidjihadistes dirigée par les Etats-Unis

Lire la suite

A Bagdad, une foule d’Irakiens pour l’anniversaire de la mort de Soleimani

Des milliers de partisans de factions armées irakiennes ont appelé au retrait des soldats américains d’Irak, lors d’un rassemblement samedi à Bagdad pour marquer le 2e anniversaire de l’assassinat par les Etats-Unis du général iranien Qassem Soleimani et de son lieutenant irakien.

Lire la suite

1991: les dilemmes européens du gouvernement suisse

En 1991, la Suisse célèbre le 700e anniversaire de la Confédération. Mais cette référence à ses origines mythiques, alors que les négociations sur l’Espace économique européen sont en cours, ne suffit pas à dissimuler la désorientation face au processus d’intégration européenne. «Les négociations se sont avérées être […] une série ininterrompue de déceptions», écrit le président de la Confédération Flavio Cotti au ministre de l’Economie Jean-Pascal Delamuraz le 28 mars 1991. Ce dernier, avec le ministre des Affaires étrangères René Felber, représente la Suisse dans les négociations entre la Communauté économique européenne (CEE) et l’Association européenne de libre-échange (AELE) sur l’Espace économique européen (EEE). Nouveaux documents sur la politique extérieure suisse Les documents sur lesquels se fonde cet article ont été publiés le 1er janvier 2022 par le centre de recherche Dodis, à l’issue de la période de protection de trente ans prévue par la Loi fédérale sur…

Lire la suite

Irak: les résultats des législatives ratifiés après le rejet d’une plainte des pro-Iran

La Cour suprême fédérale, plus haute instance constitutionnelle d’Irak, a ratifié lundi les résultats des législatives d’octobre après avoir retoqué une plainte déposée par les anciens paramilitaires du Hachd al-Chaabi mécontents de leur revers électoral.

Lire la suite