Iran : Une enquête ouverte pour viols de mineurs dans une école de football à Mashhad

Un scandale de violences sexuelles pourrait éclabousser Mashhad, la deuxième plus grande ville d’Iran. Le ministre iranien des Sports a en effet ordonné l’ouverture d’une enquête pour viols de mineurs dans une école de football dans le nord-est du pays, annonce ce samedi une source officielle. « Un ancien responsable médias de l’équipe de football Shahr Khodro a affirmé sur les réseaux sociaux que les parents de 15 joueurs de ce club et de son école avaient porté plainte contre le club et ses entraîneurs pour agressions sexuelles sur leurs enfants », a indiqué l’agence Irna.

Le FC Shahr Khordo est situé à Mashhad, la principale ville sainte de l’Iran. « Le ministre des Sports Hamid Sadjadi a ordonné il y a deux semaines une enquête à la suite d’informations faisant état de viols dans une école de football pour adolescents à Mashhad », ajoute la même source, appelant à faire preuve de « fermeté » contre les responsables éventuels de ces faits.

Une précédente controverse en 2017

Vendredi, le journal Shahrara, publication de la municipalité de Mashhad, avait annoncé que « des familles de joueurs » du club s’étaient rassemblées devant le siège de l’organisation provinciale de football pour « protester contre cette tragédie ». Etant donné qu’il n’y a pas eu de suite après ce rassemblement, les familles ont été contraintes de rendre publique l’affaire par le biais des médias, a ajouté le quotidien.

En 2017, un responsable du comité d’éthique de la Fédération iranienne de football a provoqué une controverse dans le pays après avoir révélé l’agression contre « plus de dix adolescents membres d’une équipe locale ».