Ahmed Najibullah Echebbi prend ses vessies pour des lanternes.

A.N . Chebbi n’a pas changé, sauf peut-être sa calvitie qui a pris de l’ampleur , mais pour le reste il est toujours égal à lui-même. Il est encore maître dans l’art de jongler avec les paradoxes et il n’y a pas deux comme lui dans le périlleux exercice de mettre son Cul entre deux chaises . Jugez par vous-mêmes : « L’Islam politique doit être combattu à l’intérieur et seulement avec les urnes » . Une critique à peine voilée de la visite de Kaîes Saïed en Égypte où il a été question, entre-autres, d’initier une coopération sécuritaire afin de combattre

L’article Ahmed Najibullah Echebbi prend ses vessies pour des lanternes. est apparu en premier sur Actualités Tunisie Focus.

Lire la suite

Migrants dans la Manche : 84 réfugiés qui tentaient de gagner l’Angleterre secourus au large des côtes françaises

Depuis la fin 2018, ces traversées illégales de la Manche par des migrants cherchant à gagner le Royaume-Uni se multiplient malgré les mises en garde répétées des autorités

Lire la suite

Nestlé réduit ses bons alimentaires dans un Brésil sinistré

Nestlé fête ses 100 ans au Brésil. Un anniversaire terni par la décision de sa filiale brésilienne de réduire de moitié les bons alimentaires versés aux employés d’une partie de ses usines. Un scandale pour les syndicats, alors que le pays connaît une hausse des prix de la nourriture engendrée par la pandémie. Après un siècle d’activité au Brésil – le cinquième plus grand marché de Nestlé avec 2,79 milliards de francs suisses de ventes en 2020 – le géant de l’agroalimentaire fait face au mécontentement des syndicats du pays. Dans sa chocolaterie de Vila Velha (l’une de ses 31 unités brésiliennes), dans l’État d’Espírito Santo (sud-est), l’entreprise prévoit de réduire de moitié la valeur des bons d’alimentation distribués aux salariés – de 680 BRL (115 CHF) à 350 BRL (59 CHF) – après avoir réduit la part des bénéfices reversée aux travailleurs. L’usine produit des chocolats Garoto – une marque populaire acquise par Nestlé en 2001 qui a permis au géant alimentaire suisse de…

Lire la suite

Bordeaux : « Cet épisode de gel vient d’anéantir une partie significative du travail des vignerons et de la récolte »

Malgré les opérations de brûlage qui se sont succédé dans le vignoble ces dernières quarante-huit heures, le bilan de l’épisode de gel qui s’est abattu sur la Gironde, s’annonce désa

Lire la suite