autochtones

Suisse

Comment une Moldave s’engage pour sa patrie en Suisse – SWI swissinfo.ch

Environ un tiers de la population moldave vit à l’étranger. Mais le pays transforme le problème de l’émigration en potentiel, par le biais d’un projet de la diaspora auquel participe la Suisse et qui fait des émules. Valentina Ceban avait 23 ans lorsqu’elle a quitté la Moldavie la première fois. Elle est partie au Portugal avec son partenaire de l’époque, qui y avait de meilleures perspectives d’emploi. Lorsqu’elle est revenue dans son pays en 2012, cette diplômée en gestion d’entreprise a fondé une start-up qui fabriquait et commercialisait des produits à base de laine de mouton locale. Elle a ensuite travaillé dans l’industrie du tourisme, a suivi en parallèle une formation de sommelière et a aidé des personnes de retour après une expatriation à reprendre pied en Moldavie. Aujourd’hui à 40 ans, Valentina Ceban est à nouveau expatriée, en Suisse. Il y a trois ans, elle a émigré avec son fils, car son mari a trouvé un emploi dans le secteur financier à Zurich. Dans le cadre d’un …

Read More
Suisse

Pourquoi l’aide au développement ne parvient toujours pas à se libérer du colonialisme

La communauté internationale s’accorde sur le fait que l’aide humanitaire doit être davantage fournie par des organisations locales. Mais le processus n’avance que lentement, y compris en Suisse. Pourquoi? Après l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février 2022, un schéma bien connu dans l’aide humanitaire est apparu: de nombreuses organisations internationales n’étaient pas préparées et peinaient à réagir à la situation urgente et dramatique. En revanche, la société civile s’est rapidement et fortement mobilisée: elle a pu collecter des fonds en dehors des structures formelles, via les institutions ecclésiastiques et des donateurs-trices privé-e-s notamment. Les organisations ukrainiennes continuent toujours de fournir une grande partie de l’aide, en particulier dans les zones difficiles d’accès. À la mi-novembre 2023, le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (UNOCHA) recensait 7 milliards de dollars d’aide humanitaire allouée à l’Ukraine par…

Read More
AlgérieFrance

Déclin du niveau scolaire en France : la faute de l’immigration ? (Rapport PISA)

Après un dernier numéro, paru en 2018, le programme international pour le suivi des acquis des élèves PISA, est de retour avec un nouveau rapport, […]

L’article Déclin du niveau scolaire en France : la faute de l’immigration ? (Rapport PISA) est apparu en premier sur .

Read More
Maroc

Musée Yves Saint Laurent: Vernissage des deux expositions « Serpent, Art aborigène d’Australie » et « Uli Gassmann »

Le vernissage des deux expositions d’art « Serpent, Art aborigène d’Australie » illustrant l’art aborigène australien et « Uli Gassmann » a eu lieu, vendredi dernier, dans les galeries du Musée Yves Saint Laurent Marrakech, en présence d’une pléiade d’artistes et de personnalités du monde de l’art et de la culture. Initiées par le Musée Yves Saint Laurent Marrakech, […]

Read More
Suisse

«Nous nous sentons comme des employés d’un parc d’attractions»

Le tourisme de masse est devenu un problème à Lauterbrunnen, dans l’Oberland bernois. Les résidents et résidentes de la commune ont exprimé leur mécontentement lors de l’assemblée de district. Prise de température. «Nous sommes désespérés, nous les autochtones n’avons tout simplement plus de place à Lauterbrunnen», affirme une habitante de Lauterbrunnen. La commune de la région de la Jungfrau croule sous l’afflux de touristes. L’afflux exceptionnel de cet été a fait déborder le vase. La semaine dernière, la commune s’est sentie obligée de donner la parole aux habitants et habitantes du lieu. Elle a organisé une réunion où les gens ont pu se défouler. Aux yeux des autochtones, ce sont surtout les touristes d’un jour qui sont problématiques pour la circulation. Ils viennent surtout pour les chutes du Staubbach, la plus haute chute d’eau en chute libre de Suisse. «Ils viennent en voiture de location, photographient la chute de Staubbach et repartent», explique un habitant. Cette…

Read More
Suisse

Les hôpitaux pédiatriques de Beat Richner sont-ils encore suisses?

Cela fait cinq ans que Beat Richner, le pédiatre suisse le plus célèbre, est décédé. Son héritage continue pourtant à vivre dans ses hôpitaux au Cambodge. 80 à 90 pour cent de tous les traitements hospitaliers des enfants et adolescents au Cambodge sont aujourd’hui effectués gratuitement dans les cinq hôpitaux pour enfants de la fondation Kantha Bopha. Les 2 500 collaborateurs sont des autochtones, seul le directeur général est un Européen. Les hôpitaux pour enfants sont gérés par la fondation suisse dont le siège est à Zurich. La qualité médicale et le niveau de formation du personnel hospitalier correspondent au niveau suisse. Depuis le début en 1992, ces deux aspects sont garantis par une collaboration avec l’Hôpital pour enfants de Zurich et d’autres hôpitaux suisses. La formation spécialisée du personnel médical et soignant se fait dans les hôpitaux eux-mêmes, avec le soutien de spécialistes suisses. Des professionnels de la santé se rendent régulièrement au Cambodge, par…

Read More