Open d’Australie : Novak Djokovic lamine Andrey Rublev et se rapproche du 22e Grand Chelem record de Rafael Nadal

Une gêne à la cuisse, quelle gêne à la cuisse ? Supposé être diminué depuis le début de cet Open d’Australie, Novak Djokovic enchaîne les démonstrations, et la plus éclatante vient d’avoir lieu ce mercredi, en quart de finale contre Andrey Rublev (6-1, 6-2, 6-4). Le Russe de 25 ans, numéro 6 mondial, n’a tenu que 2h03 dans la Rod Laver Arena, et a été martyrisé durant toute la rencontre par le Serbe.

Andrey Ryblev n’a d’ailleurs pas converti la moindre balle de break (seulement cinq opportunités), et a traversé comme un fantôme ce match attendu comme plus incertain. On imagine désormais mal le surprenant Américain Tommy Paul (35e mondial) offrir une tout autre résistance à « Djoko » en demies vendredi.

Mine de rien, ce dernier se rapproche sans forcer du 22e titre du Grand Chelem (et de son 10e à Melbourne) qu’il convoite tant, car il lui permettrait d’égaler le record de Rafael Nadal. Et ce, avant d’avoir plusieurs opportunités de le dépasser cette saison, vu comment la jeune génération subit actuellement la loi de l’impitoyable Serbe.