Première guerre mondiale

Suisse

Le «centre de l’univers moral»? Comment les États-Unis ont façonné le rôle international de Genève

Après la Première Guerre mondiale, les Américains voyaient en Genève une ville du même niveau que Jérusalem et Rome. George Washington, déjà, aurait aimé importer l’Université de Genève. La cité de Calvin est apparue pour la première fois sur la carte mondiale du droit international à cause d’un navire de guerre, l’Alabama. La Genève internationale ne serait sans doute pas ce qu’elle est aujourd’hui sans les Etats-Unis. Et l’ascension de Genève en tant que ville des organisations internationales s’accompagne d’admiration et d’intercession de la part des Etats-Unis. L’enthousiasme américain pour Genève en tant que ville, mais aussi et surtout en tant qu’idée, atteint son apogée après la Première Guerre mondiale. Genève est alors considérée au même rang que Jérusalem, Athènes, Rome et Constantinople par «National Geographic», qui écrit en 1919 que la ville a de quoi devenir «le centre de l’univers moral de l’humanité», en tant que siège de la Société des Nations. George Washington …

Read More
Suisse

La Centoval­li­na célèbre son centenaire

La ligne ferroviaire Centovallina relie la Suisse à l’Italie en traversant 83 ponts et 31 tunnels: il s’agit du trajet le plus direct entre les lignes du Gothard et du Simplon. Ce légendaire chemin de fer à voie étroite du sud de la Suisse célèbre son centenaire en 2023/24. swissinfo.ch publie régulièrement d’autres articles tirés du blog du Musée national suisse consacré à des sujets historiques. Ces articles sont toujours disponibles en allemand et généralement aussi en français et en anglais. Jusqu’au début du XXe siècle, aucune route partant de Locarno ou de Domodossola ne permettait de rejoindre la vallée des Centovalli depuis le val Vigezzo, ni inversement. Seul un sentier muletier reliait les deux vallées jusqu’à l’ouverture d’une route en 1907. Une voie de chemin de fer fut alors également envisagée. Le syndic de Locarno, Francesco Balli (1852-1924), l’enseignant Andrea Testore (1855-1936) et l’ingénieur Giacomo Sutter (1873-1939) furent les principaux initiateurs de ce …

Read More
Suisse

Les Suisses de France renouent avec leur histoire à Marseille – SWI swissinfo.ch

Pour leur 64e congrès, les associations suisses de France se sont rassemblées du 26 au 28 avril à Marseille. La réunion annuelle a été l’occasion de rappeler la longue histoire qui lie la Suisse à la cité phocéenne. Elle a également permis d’entériner un projet vieux de trois ans qui mettait le feu aux poudres. Vendredi 26 avril: la salle qui accueille la conférence sur les Suisses à Marseille ressemble à tant d’autres. Elle est sobre, grise, sans grande âme. L’ennui qui se dégage de la pièce contraste avec l’attention que porte à l’exposé en cours la quarantaine de présidentes et présidents de clubs suisses de France. Au pupitre, Paola Ceresetti, guide-conférencière, présente avec enthousiasme et une pointe d’accent italien l’histoire séculaire qui lie la Suisse à Marseille. «L’histoire des Suisses de Marseille n’est pas bien connue. Et pourtant, ils ont laissé de nombreuses traces», commence-t-elle. Dès la fin du 16e siècle Porte ouverte sur le monde, la ville de Marseille a …

Read More
Suisse

Votre café préféré a probablement été préparé par une machine suisse – SWI swissinfo.ch

La Suisse est un leader mondial en matière de machines à café. Il y a donc de fortes chances que votre café préféré, que ce soit dans votre cuisine ou chez Starbucks, ait été préparé par un appareil suisse. Comment en est-on arrivé là? La Suisse a commencé à s’intéresser aux machines à café davantage en tant que suiveur qu’en tant que créateur de tendances. Les Italiens impatients préparaient déjà leur café en moins d’une minute depuis que l’entreprise milanaise La Pavoni a commencé à produire des machines à expresso en 1905. Après la Première Guerre mondiale, des entreprises suisses actives dans d’autres secteurs ont saisi l’opportunité de se lancer dans les machines à café. Elles faisaient fureur en Italie, de l’autre côté des Alpes. C’est le cas de l’entreprise Schaerer, qui a vu le jour en 1892 sous la forme d’un petit magasin de détail. Le fondateur, Maurice Schaerer, utilise ses compétences d’ingénieur pour développer et concevoir des instruments chirurgicaux, des dispositifs …

Read More
Suisse

Les républiques sœurs: ce qui lie les États-Unis et la Suisse  – SWI swissinfo.ch

Autrefois, la Suisse et les États-Unis étaient généralement considérés comme des républiques sœurs. L’ex-ambassadeur de Donald Trump en Suisse a d’ailleurs récemment fait usage de ce terme. Au fil des siècles, les deux pays se sont en effet influencés mutuellement. Après la fin de la guerre civile américaine, des milliers de Suissesses et de Suisses ont fêté, avec les États-Unis, la victoire de l’Union. Un fort sentiment de solidarité prévalait. En 1865, 20 000 hommes suisses ont exprimé leurs condoléances à la mort d’Abraham Lincoln en apposant leur propre signature. Un chiffre élevé à une époque où la conscience de soi en tant que citoyen était encore jeune – et où signer des pétitions n’était pas aussi pratique que maintenant. Le gouvernement du canton d’Argovie écrivait alors à «notre grande république sœur d’outre-mer» en signe de solidarité. Aujourd’hui, on pourrait y voir un soupçon de mégalomanie : un canton de la petite Suisse s’adressant à la puissance mondiale qui compte …

Read More
Suisse

La Nema, machine à chiffrer suisse – SWI swissinfo.ch

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Suisse mit au point une machine de chiffrement plus performante qu’Enigma: la Nema. swissinfo.ch publie régulièrement d’autres articles tirés du blog du Musée national suisse consacré à des sujets historiques. Ces articles sont toujours disponibles en allemand et généralement aussi en français et en anglais. Avant la Seconde Guerre mondiale, la Suisse n’avait aucune expertise en matière de cryptographie, c’est-à-dire de technique de chiffrement. Pourtant, en pleine guerre, des mathématiciens et ingénieurs commencèrent à concevoir leur propre machine à chiffrer. On la baptisa Nema, abréviation de «Neue Maschine» (nouvelle machine). La Nema fut remise à la troupe en 1948 et resta en service jusque dans les années 1970. Elle ne fut déclassifiée qu’en 1992, et vendue en 1994 à des personnes intéressées au prix dérisoire de 50 francs. Pour comprendre l’invention de la Nema, il faut remonter un peu dans le temps. Pendant la Seconde Guerre mondiale …

Read More
Suisse

D’où vient l’âge de la retraite à 65 ans? – SWI swissinfo.ch

Dès l’introduction de l’AVS en 1948, l’âge de la retraite a été fixé à 65 ans. Ce chiffre est resté le même en Suisse pendant des décennies et n’est pas le fruit du hasard. Pour les hommes du moins, l’âge de la retraite n’a pas changé depuis son introduction il y a 80 ans. Mais le chiffre de 65 ans n’est pas tombé du ciel, explique Christian Koller, directeur des Archives sociales suisses. Il s’agissait plutôt d’une tendance internationale à l’époque. Ainsi, l’Allemagne a introduit une assurance retraite dès la fin des années 1880. L’âge de départ alors fixé à 70 ans a ensuite été abaissé à 65 ans au début du 20e siècle. La Grande-Bretagne a connu une situation similaire. Avant la Première Guerre mondiale, la retraite était fixée à 70 ans, jusqu’à ce qu’on l’abaisse à 65 ans. Qu’est-ce qui est raisonnablement exigible? La noble idée d’offrir aux personnes actives une retraite paisible n’a toutefois pas joué de rôle dans la fixation de l’âge de la retraite. «La question n’était pas …

Read More
Suisse

La Suisse et la Finlande entretiennent une romance militaire de longue date

Depuis la Seconde Guerre mondiale, la Finlande et la Suisse sont liées par un projet militaire: l’échange d’officiers. À la veille des élections présidentielles finlandaises, Andreas Suppiger, de l’Association des officiers finno-suisses, évoque dans une interview la mémoire de Carl Gustaf Mannerheim, l’idée de défense dans les deux pays et ce que l’adhésion de la Finlande à l’OTAN pourrait changer. Le président finlandais et héros de guerre Carl Gustaf Mannerheim avait lancé il y a plus de 70 ans une tradition qui perdure: l’échange d’officiers. C’est en effet à l’instigation du maréchal Mannerheim, qui a passé ses dernières années de vie dans la région du lac Léman, qu’un officier finlandais était venu pour la première fois en Suisse en 1949 pour un échange. La taille des deux petits pays en matière de population, la confiance dans l’armée de milice et la neutralité ont longtemps offert une base commune. La Suisse et la Finlande ont toutes deux été neutres pendant la Guerre froide.

Read More