Coronavirus : La Russie homologue le Spoutnik Light, son vaccin en une dose

Le Spoutnik Light serait efficace à près de 80% contre 91,6% pour sa forme en deux doses et coûterait moins de 10 dollars. D’après un communiqué du Fonds russe des investissements directs, la Russie a développé une version «light» («légère») du Spoutnik V, son vaccin phare contre le covid-19. Celui-ci se prend en une dose contre deux doses pour le vaccin initial. La Russie a annoncé ce jeudi 6 mai l’homologation d’une version «light» («légère») de son vaccin phare contre le coronavirus, le Spoutnik V, qui s’administre en une seule dose contre deux pour sa version de base. Cette homologation

L’article Coronavirus : La Russie homologue le Spoutnik Light, son vaccin en une dose est apparu en premier sur Actualités Tunisie Focus.

Lire la suite

Facebook confirme bannir le compte de Donald Trump

Le conseil de surveillance de Facebook a confirmé ce mercredi l’interdiction de Trump sur le réseau social.

Lire la suite

Donald Trump de retour sur Facebook ? Ce qu’il faut savoir avant la décision du conseil de surveillance

La décision, qui doit annuler ou confirmer l’éviction de l’ex-président américain du réseau social, pourrait avoir un impact majeur sur la modération des plateformes

Lire la suite

Donald Trump va-t-il revenir sur Facebook? Pourquoi ce mercredi est attendu comme un jour historique pour le réseau social (Mise à jour)

Quatre mois après la suspension de son compte, Donald Trump va-t-il revenir sur Facebook? Le verdict du conseil de surveillance du géant des réseaux sociaux, prévu pour mercredi vers 13H00 GMT, est attendu comme un moment majeur de l’histoire des plateformes et de leur rôle politique.

Lire la suite

La vie en un objet

Quel est l’objet que vous aimeriez avoir avec vous dans la dernière période de votre vie? Le photographe Thierry Dana a documenté les objets personnels que certaines personnes âgées emportent avec elles lorsqu’elles entrent en maison de retraite. Un manteau, un médaillon, un entonnoir en plastique, une montre, un vieux livre ou une boîte de craies de couleur: des objets simples, peut-être banals, qui peuvent toutefois prendre une dimension particulière et inattendue. Surtout lorsqu’ils recèlent les souvenirs d’une vie et que celle-ci touche à sa fin. «Nous sommes entourés d’objets et la plupart d’entre eux n’ont aucune signification», constate Thierry Dana. «C’est lorsque nous devons choisir que nous réalisons quels sont les objets qui ont vraiment de la valeur.» Un choix que les futurs résidents d’une maison de retraite, ou leurs proches, doivent faire avant de quitter définitivement leur domicile. «C’est lorsque nous devons choisir que nous réalisons quels sont les objets qui…

Lire la suite

Le cours du bitcoin chute sous la barre des 50 000 dollars (Mise à jour)

Le prix du bitcoin dévissait vendredi, retombant sous le seuil de 50.000 dollars et entraînant les autres cryptomonnaies dans son sillage alors que les investisseurs s’inquiètent de la possibilité de voir les transactions financières lourdement taxées aux Etats-Unis.

Lire la suite

Le Royaume-Uni voudrait lancer sa propre monnaie numérique (Mise à jour)

La Banque d’Angleterre (BoE) et le Trésor britannique ont lancé lundi un groupe de travail pour évaluer la possibilité et l’intérêt de lancer une monnaie numérique britannique, qui permettrait d’effectuer des transactions sans passer par des banques.

Lire la suite

Le pari hasardeux de multimillionnaires opposés à l’UE

Qu’ont en commun Brexiters et adversaires suisses de l’Union européenne? Dans leurs rangs figurent de riches entrepreneurs et des gérants de fortunes, unis autour d’un pari incertain. Un constat aussi surprenant qu’explicable. «Souveraineté ou prospérité». C’est, aux dires sans cesse réitérés du gouvernement, de politiciens et représentants des médias, le dilemme auquel fait face la Suisse en matière de rapprochement avec l’UE. Autrement dit, la Confédération devrait renoncer à une partie de sa souveraineté pour maintenir son aisance économique, les entreprises dépendant du libre accès à la zone économique européenne. Ce narratif est désormais ancré dans l’esprit des Suisses. Il peut donc apparaître surprenant que des entrepreneurs, banquiers et gérants de fortune s’unissent contre l’accord-cadre (accord institutionnel). N’a-t-on pas répété à l’envi que l’économie bénéficierait d’une intégration à l’UE? Ce front du refus rappelle la situation outre-Manche. En fers de lance du…

Lire la suite