serpent

Suisse

Comment la Suisse compte affronter la pénurie de main-d’œuvre – SWI swissinfo.ch

Il manquera plusieurs centaines de milliers de personnes sur le marché du travail suisse d’ici à 2040, selon diverses études. Comment s’assurer que les trains circulent et que les hôpitaux continuent à fonctionner? Le débat est lancé sur le rôle incombant à l’État pour anticiper cette pénurie. C’est une réalité qui frappe le marché du travail depuis la fin de la pandémie de coronavirus. De nombreuses entreprises éprouvent des difficultés à recruter du personnel pour répondre à la forte demande. Si, au cours des derniers mois, l’inflation a quelque peu atténué la reprise économique post-Covid, et par conséquent le besoin en main-d’œuvre, plus de 110’000 places de travail étaient encore vacantes fin 2023, selon les derniers relevés de l’Office fédéral de la statistique (OFS). Et le phénomène ne devrait que s’intensifier. Selon les associations faîtières de l’économie, il devrait manquer près de 430’000 personnes sur le marché du travail en 2040, principalement en raison de …

Read More
Tunisie

Tunisie: la descente aux enfers de la confrérie islamiste Ennahda – Actualités Tunisie Focus

La première formation politique tunisienne, celle qui a structuré et dirigé les dix années de «transition démocratique» après la « révolution de 2011 », est au plus mal. Qui sème le vent récolte la tempête… Ennahda et l’islam politique ont-ils encore un avenir en Tunisie? La question mérite d’être posée, tant le parti islamiste s’est affaibli sous le régime de Kaïs Saïed , qui a opéré un coup de force en juillet 2021 en gelant le Parlement présidé par Rached Ghannouchi, leader historique de la formation à la colombe. En cette fin 2023, annus horribilis pour Ennahda, une vingtaine de cadres du

L’article Tunisie: la descente aux enfers de la confrérie islamiste Ennahda est apparu en premier sur Actualités Tunisie Focus.

Read More
Suisse

Hashim Thaçi, héros populaire sur fond de suspicion

Depuis la Suisse, Hashim Thaçi a orchestré la lutte pour l’indépendance du Kosovo. Or des crimes odieux ont été commis dans son entourage durant la guerre. Que retenir de lui? Pour avoir su créer il y a trente ans une armée, Hashim Thaçi a été à l’origine de deux noms gravés dans le marbre. D’abord son surnom qu’il s’est attribué lui-même de «Gjarpri», autrement dit le serpent. Et le nom dont l’Armée de libération du Kosovo a hérité, celui d’UÇK. Âgé aujourd’hui de 55 ans, Hashim Thaçi est issu d’une famille paysanne de huit enfants. Il grandit dans des conditions précaires, une seule pièce pour tous avec WC dans la cour, à Burja, un village de 300 âmes situé dans les montagnes rebelles de la région de la Drenica. Partisan, homme politique et président Devenu personnage iconique dans ce pays des Balkans affranchi il y a une trentaine d’années de son statut d’ancienne province, il demeure l’emblème du combat qui a conduit le Kosovo à se libérer de la Serbie. À partir de 1995…

Read More