Dana Grigorcea porte l’art comme un parfum

Bucarest, Vienne, Berlin ou Zurich: l’art ne connaît pas de frontières, selon l’écrivaine roumano-suisse Dana Grigorcea. Dans son troisième roman Die nicht sterben, le comte Dracula est le miroir de notre monde. De Berlin, elle est venue à Zurich avec son futur mari pour venir recueillir un prix littéraire qu’il avait gagné. Avec l’argent reçu, Perikles Monioudis a invité ses amis artistes. Ils ont pris un bateau sur le lac de Zurich, récité des poèmes et bu du champagne au coucher du soleil. «Tu vois, c’est Zurich», a dit l’écrivain à son épouse. Laquelle a répondu: «Restons-y.» Nous sommes assis devant l’opéra, sur la Sechseläutenplatz à Zurich. Dana Grigorcea rit. Elle écarte les bras comme pour embrasser le monde. «La générosité est ce qui caractérise l’artiste», s’exclame-t-elle. A Zurich, le couple a vécu un temps dans l’appartement de Marianne Oellers, la seconde épouse de Max Frisch. Dana Grigorcea a écrit son premier roman sur le bureau de l’écrivain zurichois où des…

Lire la suite

Mort du prince Philip : Séducteur, torturé, aventurier… « The Crown » donne une autre image de l’époux d’Elisabeth II

Le prince Philip, époux de la reine d’Angleterre Elisabeth II, est décédé ce vendredi à l’âge de 99 ans

Lire la suite

Mort du prince Philip : « La reine est le point de ralliement de la Nation, et Philip était son point de ralliement à elle »

Le prince Philip, époux de la reine d’Angleterre Elisabeth II, est décédé ce vendredi à l’âge de 99 ans. Pour Philippe Chassaigne, spécialiste de la monarchie britannique, c’est u

Lire la suite

Le prince Philip, une volonté de fer sous un masque d’humour

Deux pas en retrait, il a fidèlement accompagné la reine Elizabeth pendant plus de 73 ans. Loin de s’effacer, le prince Philip, décédé vendredi peu avant son centième anniversaire, était resté impétueux, malgré le sacrifice de sa carrière et les lourdeurs du protocole.

Lire la suite