L’ex-Premier ministre libanais Saad Hariri annonce son retrait de la vie politique

L’ancien Premier ministre et principal leader sunnite libanais Saad Hariri a annoncé lundi son retrait de la vie politique libanaise, évoquant notamment « l’influence iranienne » sur le pays, le « désordre sur la scène internationale » et les « divisions internes ».

Lire la suite

« The Gilded Age » sera-t-elle la nouvelle mine d’or du créateur de « Downton Abbey » ?

Le créateur de « Downton Abbey » revient ce mardi sur OCS avec un nouveau drame en costume « The Gilded Age »

Lire la suite

La Suisse et la fin de l’URSS: une discussion d’un quart d’heure

Berne n’a pas tardé à trouver une voie auprès des nouveaux Etats nés au lendemain de la dislocation de l’ex-Union soviétique en 1991, révèlent aujourd’hui des documents d’époque. Mais trente ans plus tard, ce qui semblait n’être alors qu’une formalité s’est retournée contre elle. C’est sous couvert de sa neutralité que la Suisse a traversé la «Guerre froide» dans le camp occidental. Mais depuis les années 1970, de premiers indices laissaient poindre l’issue qui allait clore ce chapitre de l’Histoire. Berne observait certes encore avec une certaine inquiétude la présence de chars soviétiques au-delà du lac de Constance, mais cette menace commençait déjà à s’estomper. Dès 1991, la vision à laquelle la Suisse s’était accoutumée, celle d’un monde composé de deux blocs, s’était effondrée. Dans les sphères du pouvoir en Suisse, des réflexions ont commencé d’émerger sur la politique à mener à l’Est. Rendus publics récemment, des documents des archives diplomatiques (Dodis) dévoilent la…

Lire la suite

Syrie : « L’Occident a laissé pourrir la situation, laissant à Daesh le temps de se revitaliser », estime Jonathan Piron

Jonathan Piron, politologue spécialiste du Moyen Orient, revient sur la recrudescence de Daesh en Syrie

Lire la suite

Comment conjuguer l’humanitaire et la coopération au développement

La Suisse réunit l’aide humanitaire et l’aide au développement. Or, les aides urgentes ont rarement besoin d’être justifiées, les projets de développement presque toujours. Avec cette convergence organisationnelle, la tradition humanitaire de la Suisse est-elle mise sous pression? Après le terrible tremblement de terre en Haïti en 2010, la Suisse a aidé à reconstruire des écoles. Elle a envoyé dans le pays des spécialistes en construction parasismique, mis à la disposition des autorités haïtiennes différents types de bâtiments scolaires et formé des maçons. Comme le montre cette présentation du DFAE: S’agissait-il d’aide au développement? Non, pour la Suisse, il s’agissait d’une aide humanitaire. Changement de décor. À la fin des années 1990, le Sri Lanka était en proie à une guerre civile. Dans cette ambiance surchauffée, la Suisse a soutenu la représentation en tamoul et en cingalais de Mère Courage et ses enfants, une pièce de théâtre sur la guerre de Bertolt Brecht.

Lire la suite

Attaque du Capitole : Stewart Rhodes, le chef d’extrême droite prêt à une « guerre civile »

Inculpé pour sédition, le leader de la milice Oath Keepers est accusé d’avoir voulu interrompre le transfert pacifique du pouvoir

Lire la suite

Washington approuve la libération de cinq détenus de Guantanamo

Les Etats-Unis ont approuvé la libération de cinq détenus supplémentaires de la prison militaire de Guantanamo, où sont encore détenus 39 prisonniers présumés complices de groupes terroristes comme Al-Qaïda, selon des documents officiels du Pentagone consultés mercredi.

Lire la suite

Attaque du Capitole : Un an après aux Etats-Unis, le risque d’une insurrection voire d’une « guerre civile »

Un an après l’assaut contre le Congrès, les fractures de la société américaine et le rejet par des élus du verdict des urnes créent un climat propice à une insurrection, voire à une

Lire la suite