Régionales en Ile-de-France : Que proposent les six principaux candidats ?

« 20 Minutes » a demandé aux six principaux candidats et candidates leurs trois mesures phares

Lire la suite

Votation du 13 juin: la journée des extrêmes

Que s’est-il passé en Suisse dimanche dernier? Ce qui est remarquable, c’est la forte mobilisation et le profond fossé entre les villes et les campagnes. Pour l’analyste politique Claude Longchamp, il est également clair qu’à la suite de la pandémie de Covid-19, la Suisse vote un peu plus à droite. 59,7 %! C’est le taux de participation aux votations du 13 juin. Quiconque comprend le fonctionnement de la démocratie directe en Suisse sait que ce chiffre est considérable. C’est le cinquième taux de participation le plus élevé jamais enregistré. Par ordre décroissant, les votations qui recensent les participations les plus élevées sont: l’adhésion à l’EEE en 1992, la «surpopulation étrangère» en 1974, l’abolition de l’armée et les limitations de vitesse sur les routes suisses en 1989 et enfin celle «pour le renvoi effectif des étrangers criminels (initiative de mise en œuvre)» en 2016. « Le taux de participation n’a guère surpris les experts, qui sont conscients du fait que la crise…

Lire la suite

La lutte contre le réchauffement climatique à l’épreuve des urnes

Pour la politique environnementale de la Suisse, l’enjeu des votations fédérales de dimanche est de taille. Le peuple se prononce sur deux initiatives anti-pesticides et une loi pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Les Suisses votent également sur la stratégie de lutte contre le terrorisme et la loi Covid-19. À quelques heures du verdict des urnes, le suspense se cristallise autour du vote sur la révision de la loi sur le CO2. Les Suisses doivent avaliser ou refuser dimanche la stratégie élaborée par le gouvernement et le Parlement pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Parti avec une avance confortable, le projet a perdu des soutiens au cours de la campagne. Lors du dernier sondage de la SSR, le oui était toutefois toujours donné gagnant à 54%. Difficile toutefois de savoir si cette avance permettra à la loi de passer l’épreuve des urnes. L’issue du scrutin déterminera la direction que prendra la politique climatique helvétique. La révision de la…

Lire la suite

Le non à l’accord-cadre est tout sauf une révolution

«Christoph Blocher – sauveur de la Suisse», titre la Weltwoche quand le Conseil fédéral dit non à l’accord-cadre et rompt les négociations avec Bruxelles. Mais c’est un malentendu. Les plus âgés s’en souviennent, les jeunes en ont certainement entendu parler: le 6 décembre 1992, le peuple et les cantons suisses refusaient l’entrée du pays dans l’Espace Économique Européen (EEE). C’était l’échec de la connexion économique durable de la Suisse à l’UE à un niveau juste en-dessous de celui de l’adhésion. Le deuxième essai entre la Suisse et l’UE, celui des bilatérales, a quand même réussi. Il apporta à la Suisse le statut «à la carte» qu’elle souhaitait: accès au marché unique sans implication institutionnelle. Mais l’Union n’y a vu qu’une étape préliminaire vers une adhésion pleine et entière, dont la Suisse n’a pas voulu. Après l’avoir gelée, elle a fini par retirer sa demande d’adhésion. Dès lors, l’attention s’est portée sur l’accord-cadre, qui devait chapeauter tous les autres.

Lire la suite

L’écriture inclusive subira-t-elle le verdict des urnes?

Toujours plus de médias, publics comme privés, cherchent à exprimer leurs contenus de manière inclusive ou neutre du point de vue du genre. C’est l’arbre qui cache la forêt des vrais enjeux, jugent certains. Votera-t-on un jour sur l’usage du langage épicène? Et faut-il légiférer en matière de langue? En février dernier, la RTS – média de service public de la Suisse francophone – a publié de nouvelles directives journalistiques portant sur le langage inclusif et épicène. Exemple: les émissions tv ou radio ne commencent plus par un «Bonsoir à tous» (un masculin pluriel impliquant les deux sexes) mais par «Bonsoir à toutes et à tous». L’annonce a engendré moult débats en ligne et nombre de critiques sur la façon de présenter la nouvelle politique (une vidéo enjouée) et sur la forme jugée peu esthétique des nouvelles formes d’écriture inclusive. Mais l’émoi découle aussi des enjeux plus fondamentaux du rôle d’un média de service public et du langage en démocratie. Le quotidien Le…

Lire la suite

Test de résistance mondial pour la liberté d’expression

Une pierre angulaire de la démocratie est en train de vaciller. Dans le monde entier, des gouvernements ne protègent pas le droit à la liberté d’expression. Des individus et des groupes utilisent la liberté d’expression pour exprimer la haine et discriminer d’autres personnes. En Suisse aussi, le peuple prend régulièrement des décisions contraignantes en matière de liberté d’expression. Un exercice d’équilibrisme exigeant. En principe, tout devrait être clair comme de l’eau de roche. La Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 et le Pacte des Nations unies relatif aux droits civils et politiques de 1966 stipulent tous deux à l’article 19: «Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.» En Europe, la Convention européenne des…

Lire la suite

L’humour contre la rumeur: comment Taïwan désamorce les fake news

Les démocraties du monde entier se démènent pour répondre au défi croissant de la désinformation en ligne. Audrey Tang, ministre taïwanaise du Numérique, explique comment la démocratie et les outils numériques sont devenus inséparables dans cet État insulaire. Audrey Tang peut s’enorgueillir d’une trajectoire unique. Après avoir quitté l’école à 14 ans, elle se forme aux technologies numériques avant de lancer sa première start-up . Après avoir participé au Mouvement des Tournesols au printemps 2014, elle devient en 2016 la première ministre transgenre au monde. La tâche d’Audrey Tang consiste désormais à faire de Taïwan un leader mondial de la démocratie numérique. Depuis que le petit État insulaire asiatique a réussi à maîtriser le coronavirus mieux que n’importe quel autre pays, elle apparait régulièrement dans les médias internationaux. Faites entendre votre voix! Série SWI #freedomofexpression En principe, tout devrait être clair comme de l’eau de roche. La Déclaration…

Lire la suite

Comment rendre les réseaux sociaux à nouveau sociaux?

Appels à la violence, théories du complot et censure: les réseaux sociaux ont beaucoup de pouvoir. Trop, disent les critiques. La Suisse, elle, mise sur le discernement de ses citoyens. Alors comment internet peut-il redevenir un atout pour la démocratie? Les réseaux sociaux sont devenus un canal incontournable du débat public. Mais cela n’est que rarement considéré comme un gain pour la démocratie. On les voit plutôt comme un véhicule pour les fausses nouvelles, les théories du complot et les messages de haine. En 2017, le Conseil fédéral suisse déclarait: «une nouvelle régulation pour les réseaux sociaux n’est pas nécessaire.» En même temps, la crainte augmente de voir les entreprises technologiques privées exercer de plus en plus de pouvoir et faire taire les voix dissonantes. Faites entendre votre voix! Série SWI #freedomofexpression En principe, tout devrait être clair comme de l’eau de roche. La Déclaration universelle des droits de l’homme (1948) et le Pacte des Nations…

Lire la suite

Les caricatures, un crash test pour la liberté d’expression

Caricature, dessin politique: ces termes promettent du rire ou au moins un sourire. La satire dessinée n’en est pas moins un outil important pour la liberté d’expression. swissinfo.ch présente une sélection de dessins de presse du monde entier. Les caricaturistes sont des iconoclastes. Presque rien n’est sacré à leurs yeux. Les personnes au pouvoir qui mentent, oppriment ou s’empêtrent dans des affaires scabreuses ou hautement criminelles sont exposées au public par ces dessinateurs aux traits acérés. Faites entendre votre voix! Série SWI #freedomofexpression En principe, tout devrait être clair comme de l’eau de roche. La Déclaration universelle des droits de l’homme (1948) et le Pacte des Nations unies relatif aux droits civils et politiques (1966) stipulent que «tout individu a droit à la liberté d’expression, ce qui implique le droit de chercher, de recevoir et de répandre des informations et des idées de toute espèce, sans considération de frontières, sous une forme orale…

Lire la suite

Les initiatives anti-pesticides suisses applaudies à l’ONU

Le 13 juin, les Suisses votent sur deux initiatives populaires qui entendent bannir l’utilisation des pesticides de synthèse. Une proposition qui résonne bien au-delà des frontières nationales: deux experts des Nations Unies mêlent leur voix à la campagne référendaire. «La Suisse, au travers de sa démocratie directe, a une chance extraordinaire de montrer l’exemple au reste du monde et de faire office de pionnière en se débarrassant de produits toxiques qui appartiennent à une agriculture du passé», plaide Laurent Berset, membre du comité de l’initiative «Pour une Suisse libre de pesticides». Ces velléités de faire de la Suisse un modèle en matière de transition agricole et environnementale ne sont pas l’apanage de quelques paysans bio ou de doux utopistes écolos. Elles récoltent des encouragements jusque dans les plus hautes sphères onusiennes. Rapporteur spécial de l’ONU pour le droit à l’alimentation, Michael Fakhri se prononce ainsi en faveur de l’interdiction des…

Lire la suite