Présidentielle: des catholiques réclament une consigne de vote claire contre Marine Le Pen

Plusieurs voix, parmi les catholiques, réclament de prendre clairement parti contre Marine Le Pen dimanche au second tour de la présidentielle, certaines reprochant à l’épiscopat d’être trop frileux, comme il y a cinq ans.

Lire la suite

L’espionne du Roi-Soleil

La Bernoise Catherine de Watteville fait sensation à la fin du XVIIème siècle. Ses accointances avec les services de renseignements de la couronne française lui valent la prison, la torture, et le bannissement. La vie et le destin de cette femme hors du commun fascinent aujourd’hui encore. Katharina Franziska Perregaux von Wattenwyl (1645-1714), s’est fait une place dans l’histoire suisse des temps modernes en tant que femme. Et ça n’est pas parce que l’historiographie dominée par les hommes a considéré que cette Bernoise fille d’un patricien méritait d’y figurer. Non, presque tout ce que nous savons aujourd’hui de Catherine, nous le devons à ses mémoires. Peu de temps avant sa mort, elle les a rédigées en exil depuis le Château de Valangin, à l’attention du roi de France Louis XIV. Mais qui était cette femme, dont la destinée a inspiré aussi bien des œuvres d’art que des romans, et qui continue de nous fasciner aujourd’hui? swissinfo.ch publie régulièrement d’autres articles…

Lire la suite

«Les agricultrices homosexuelles sont doublement discriminées»

Être paysanne et lesbienne ou transgenre en Suisse reste particulièrement difficile, malgré les progrès de la Suisse en matière de droits des minorités sexuelles. L’étude de Prisca Pfammatter, primée aux Pays-Bas, montre que le monde agricole helvétique doit évoluer. Alors qu’aux États-Unis ou au Québec des associations de paysannes ou de paysans LGBTIQ commencent à se former, en Suisse, les personnes homosexuelles ou trans sont encore invisibles et non reconnues dans la branche, montre l’étude de Prisca Pfammatter. Impossible de dire combien ils ou elles sont, puisque dans le monde agricole l’homosexualité ou la transidentité se vit souvent cachée. Déjà discriminées en raison de leur genre, les agricultrices lesbiennes rencontrent plus de difficultés que les paysans gays, constate Prisca Pfammatter. Dans le cadre de son étude, la chercheuse de 26 ans a rencontré quatre femmes lesbiennes ou transgenres et visité leur exploitation agricole pour comprendre comment les personnes…

Lire la suite

Ultradroite : Trois groupuscules dissous par le gouvernement en moins d’un an

Les groupuscules les Zouaves Paris, Génération identitaire et l’Alvarium, accusés d’opérations violentes ou d’inciter à la haine, ont tous trois récemment été dissous

Lire la suite

Présidentielle 2022 : Les catholiques pratiquants « se tournent désormais aussi vers l’extrême droite », observe Mathieu Gallard

Mathieu Gallard, directeur d’étude chez Ipsos, analyse pour « 20 Minutes » le comportement électoral des catholiques pratiquants, actuellement courtisés

Lire la suite

« Le Père Noël a été sacrifié en holocauste » : quand le Père Noël était brûlé par le clergé à Dijon

Le 23 décembre 1951, une effigie du Père Noël, considéré comme un usurpateur par le clergé conservateur, est brûlée en place publique à Dijon, dans le centre-est de la France, sous les yeux écarquillés de 250 enfants. L’affaire divise le pays, avec des échos à l’étranger.

Lire la suite

Ignazio Cassis, un homme à l’image de la Suisse

Le ministre des Affaires étrangères, Ignazio Cassis, sera le président de la Confédération l’an prochain. Le Tessinois a mis du temps à prendre ses marques dans ses nouvelles fonctions et semble isolé au sein du Conseil fédéral. Ses succès sont peu visibles et le dossier européen est enterré. Au-delà des critiques, son parcours en dit long sur le fonctionnement de la Suisse. «Flexible», «inconstant», tels sont les qualificatifs que les politiciennes et politiciens suisses attribuent à Ignazio Cassis. D’autres le considèrent «versatile» ou «maladroit». Des mots qui ne sont pas nouveaux et qui lui collent à la peau. De l’extrême gauche à l’extrême droite en passant par le centre, c’est ainsi qu’on le caractérise dans la Berne fédérale. Au sein des principaux partis du pays, les spécialistes de la politique extérieure se montrent critiques. Un socialiste qui, comme beaucoup, ne souhaite pas être cité nommément, déclare à propos d’Ignazio Cassis: «Il vous donne raison et fait ensuite…

Lire la suite

Le monde entier réagit à la triste histoire de Yoshi

Cet été, SWI swissinfo.ch racontait l’histoire de Yoshi, un Japonais venu en Suisse pour y bénéficier du suicide assisté. Vous avez été nombreuses et nombreux à réagir – du monde entier. Yoshi, qui souffrait d’une maladie neurologique incurable, a choisi de mettre fin à ses jours avec le soutien médical de l’organisation de suicide assisté bâloise lifecircle. Nous l’avions accompagné lors de son dernier voyage. Un reportage poignant. Au Japon, la loi interdit le suicide assisté. Pourtant, la plupart des commentaires sur notre page Facebook en japonais expriment leur soutien à la démarche de Yoshi. Ainsi, Tatsuo raconte son expérience de la perte d’un ami emporté par le cancer: «À la fin, même la morphine ne lui faisait plus rien. Mon ami a été maintenu en vie à coup de narcotiques, tout en étant pratiquement inconscient. À quoi bon continuer à vivre dans ces conditions? À sa place, sachant qu’il n’y a plus d’avenir, je quitterais ce monde sans hésiter». «Je le comprends, je…

Lire la suite

La reine Paola, le roi Albert et le prince Laurent présents au Te Deum de la Fête du roi

De 50 à 100 personnes étaient réunies avec distanciation sociale, lundi matin à compter de 10h00, au sein de la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule à Bruxelles, pour chanter le Te Deum à l’occasion de la Fête du roi.

Lire la suite

Les relations prudentes de la Suisse avec le Vatican

La Suisse a nommé son premier représentant diplomatique auprès du Saint-Siège il y a trente ans seulement. Aujourd’hui, le gouvernement suisse souhaite ouvrir une ambassade au Vatican. Dans le passé, les relations entre les deux États ont été marquées à plusieurs reprises par des conflits de nature politique et religieuse. Il aura fallu l’«affaire Haas», au début des années 1990, pour faire bouger les choses dans les relations entre Berne et la Cité du Vatican. La controverse et les discussions entourant la nomination de l’ultraconservateur Wolfgang Haas à la tête du diocèse de Coire avaient en effet contribué à faire prendre conscience aux autorités fédérales de la nécessité d’avoir un représentant diplomatique au Vatican. L’affaire Haas En 1990, le pape Jean-Paul II nomme Wolfgang Haas à la tête du diocèse de Coire. S’ouvre alors une période de grande crise et de conflits dans le diocèse en raison des idées ultraconservatrices du nouvel évêque, qui ne sont pas partagées par…

Lire la suite

Vibrant hommage de Biden au pape, un « homme vraiment respectable »

Le président américain Joe Biden a rendu dimanche soir à Rome un vibrant hommage au pape François, un « homme vraiment respectable » qui a « apporté un grand réconfort à ma famille quand mon fils est mort ».

Lire la suite