Depuis Bruxelles, des Ukrainiens rêvent de paix : « L’espoir, c’est ce qui me tient debout tous les jours »

Alors que l’Ukraine vit son cinquième mois de guerre, la situation sur les différents fronts militaires reste précaire. L’armée ukrainienne enregistre aussi bien des défaites à Severodonetsk et Lissitchansk que des succès dans le nord de la région de Kherson et sur l’île des Serpents. Le pays vit néanmoins dans un climat de guerre totale. Les récentes attaques indiscriminées de missiles russes sur des cibles civiles visent à terroriser la population et à pousser le président Volodymyr Zelensky à accepter des compromis dégradants. Compte tenu de cette insécurité généralisée, les Ukrainiens réfugiés à l’étranger sont partagés entre le risque du retour et la précarité de leur exil. La Libre a rencontré quelques-uns d’entre eux afin de recueillir leurs expériences, leurs craintes et leurs espoirs.

La patriote exilée

Anna Yavorska est à Bruxelles depuis 2010. Son métier a toujours été connecté à son pays d’origine, l’Ukraine.

« Si j’ai de l’espoir ? Bien sûr ! C’est ce qui me tient debout tous les jours« , s’exclame Anna Yavorska. Le statut de candidat à l’Union européenne pour l’Ukraine est une évidence. En y repensant, les larmes lui montent tout de même aux yeux. « C’est vraiment arrivé. » À 37 ans, elle travaille pour l’Association des Ukrainiens en Belgique. Elle a été aussi active dans la défense des droits humains et des prisonniers politiques.

Anna a grandi à Loutsk, à l’ouest de l’Ukraine. Dès le premier jour de la guerre, sa ville a été bombardée. Sa mère, son père et sa sœur se sont réveillés …

Lire la suite

Grâce à la victoire face à l’Afrique du Sud, les Panthers sont entrées dans leur tournoi: « Un match de Coupe du monde est toujours plus compliqué »

Les Panthers ont bien réagi en fin de match pour réussir leur entame de Coupe du monde.

Lire la suite

Trail : Le Marathon du Mont-Blanc plonge les enfants dans l’univers des courses en montagne

Événement trail du week-end autour de Chamonix (Haute-Savoie), le Marathon du Mont-Blanc va accueillir ce samedi 800 enfants de 6 à 15 ans dans le cadre de son mini-cross

Lire la suite

Face à la décision de la Cour suprême, le ministre américain de la Justice veut garantir l’accès à l’avortement

Le ministre américain de la Justice Merrick B. Garland a qualifié la décision de la Cour suprême d’abroger le droit constitutionnel des femmes à l’avortement de « coup dévastateur pour le droit à la liberté de choix en matière de procréation ».

Lire la suite

Castres-Montpellier : La révolution Saint-André au MHR, passé de moribond à finaliste du Top 14

En un an et demi, Philippe Saint-André a remis le MHR sur le chemin de la victoire et redoré une image écornée par son passage à la tête du XV France. Ce vendredi, son équipe affronte Castres en finale du To

Lire la suite

Elections législatives françaises : les Outre-mer ont commencé à voter

Un jour avant la métropole, les électeurs des Outre-mer ont commencé à voter samedi au premier tour des élections législatives, où Emmanuel Macron vise une majorité face à une gauche aux ambitions retrouvées.

Lire la suite

Législatives 2022 : Les Français d’outre-mer commencent à voter ce samedi

Après les Français de l’étranger et en Polynésie française, plus de 48 millions d’électeurs sont attendus dans les bureaux de vote ce week-end

Lire la suite

C’est l’heure du BIM : Dernier jour de campagne des législatives, audition sur le Capitole et enquête sur les ovnis

« 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

Lire la suite

Pro League: la Belgique s’impose logiquement face à l’Afrique du Sud

Après le succès d’hier face à ces mêmes sud-africains, Michel Van den Heuvel faisait quelque peu tourner son noyau puisque Nicolas Poncelet, Tanguy Cosyns et Nicolas De Kerpel sortaient de la sélection au profit de Maxime Van Oost, Nelson Onana et Sébastien Dockier. L’équipe alignée a évidemment fière allure.

Lire la suite

Foot amateur : Comment, du côté de Toulouse, on calme les parents râleurs des petits footballeurs

Face aux incivilités qui s’amplifient sur le bord des terrains, le district de foot de Haute-Garonne lance une campagne de sensibilisation et prend des mesures concrètes pour calmer les parents un peu trop investis dans la «&nbsp

Lire la suite