«Ce qui m’inquiète le plus, c’est la question européenne»

Remo Gysin, président de l’Organisation des Suisses de l’étranger (OSE), quitte ses fonctions à la fin du mois d’août. Interview sur ses six années de mandat. swissinfo.ch: Remo Gysin, vous quittez la présidence de l’OSE. Dans quel état d’esprit? Remo Gysin: Il est temps. La démission était prévue pour l’année dernière. Mais ensuite est arrivée la pandémie. Vous avez été à l’OSE pendant 21 ans. Vous souvenez-vous de votre première impression? Ce qui m’a fasciné dès le début, c’est sa dimension mondiale, unique. En même temps, c’est aussi une organisation typiquement suisse, presque emblématique d’une certaine Suisse patriotique. Exactement. On a pu le constater lors de la Journée des Suisses de l’étranger à la Fête des Vignerons en 2019 et lors de la célébration du 100e anniversaire de l’OSE en 2016, deux moments forts de mon mandat. L’émigration est aussi une tradition suisse. Je connais un fromager qui a émigré au Bhoutan, en est tombé amoureux et y est resté. Il y a apporté…

Lire la suite

Josep Borrell met en garde contre l’influence turque sur les routes migratoires en Libye

La Turquie va pouvoir exercer son influence sur la route migratoire partant de Libye, grâce à sa forte présence dans ce pays, a mis en garde jeudi le chef de la diplomatie européenne dans le quotidien El Pais.

Lire la suite

L’UE condamne les « annonces inacceptables » du président turc sur Chypre

L’Union européenne a condamné mardi les « annonces inacceptables » du président turc sur Chypre, principal obstacle à une normalisation des relations avec Ankara, et a menacé de prendre des mesures de rétorsion dans une déclaration validée par les 27 états membres.

Lire la suite

Des signes positifs: la Fédération suisse des sourds fête 75 ans d’adversité

En Suisse, les personnes sourdes subissaient autrefois des pressions pour qu’elles ne se marient pas et n’aient pas d’enfants. Dans les années 1970, celles qui utilisaient la langue des signes étaient encore battues à l’école. Des pratiques choquantes qui mettent toutefois en lumière les progrès réalisés en 75 ans. «Nous avons été totalement oubliés. Dans la phase la plus dramatique de la pandémie, les personnes sourdes n’avaient absolument aucun accès aux informations susceptibles de sauver des vies. C’était une source de grande inquiétude partout», explique Tatjana Binggeli, présidente de la Fédération suisse des sourds. Mais avant d’aborder les questions d’actualité, revenons au 17 février 1946, lorsque huit associations de sourds de Suisse alémanique, lassés d’être traités comme des citoyens de seconde zone, unissent leurs forces pour donner aux sourds une voix plus forte. Huit autres organisations les rejoignent la même année, dont une de Suisse romande et une du Tessin…

Lire la suite

Les deux Corées d’accord pour restaurer leurs canaux de communication, un an après leur suspension

Les relations intercoréennes viennent contre toute attente de se réchauffer, avec le rétablissement mardi des canaux de communication entre Pyongyang et Séoul plus d’un an après leur suspension, ainsi que des échanges de lettres entre leurs dirigeants.

Lire la suite

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : Cinq ans après l’assasinat du père Hamel, hommage à « l’homme d’Eglise et citoyen engagé »

La cérémonie s’est déroulée ce lundi en présence des quelques fidèles qui assistaient à la messe célébrée par le père Hamel lors de l’attaque de 2016

Lire la suite