La police allemande enquête sur un accident mortel impliquant un véhicule autonome

La police allemande a ouvert une enquête sur un accident de la route impliquant un véhicule autonome qui a fait un mort et neuf blessés lundi près de Stuttgart, dans le sud-ouest de l’Allemagne.

Lire la suite

Incendie sous contrôle et réouverture imminente de l’autoroute E411 à Wavre

L’incendie de broussailles survenu, dimanche après-midi, sur et aux abords de l’autoroute E411 à Wavre, se trouve sous contrôle, a indiqué vers 14h45 une porte-parole de la police fédérale à l’agence Belga, précisant que la réouverture de la voirie était imminente.

Lire la suite

L’actrice américaine Anne Heche « ne devrait pas survivre » à son accident de voiture

Selon un porte-parole de sa famille, l’actrice Anne Heche est victime d’une lésion cérébrale anoxique qui ne lui laisse aucune chance de survie

Lire la suite

L’enquête sur le drame de Strepy-Bracquegnies continue : « Si la qualification ne change plus, c’est la cour d’assises »

Le conducteur de la voiture qui a percuté un groupe de gilles le 20 mars à Strépy-Bracquegnies était poursuivi pour homicide involontaire et coups et blessures involontaires résultant d’un accident de la route. Mais l’enquête n’était pas finie – elle est toujours en cours. Et sur la base de nouveaux éléments, une nouvelle requalification a pu être opérée, puisque l’homme est à présent inculpé pour meurtre.

Une requalification contestée par l’avocat du suspect, mais saluée par les victimes et leurs proches. Pierre Chomé, avocat pénaliste, rappelle que rien n’est définitif.

Plusieurs hypothèses

« La véritable qualification sera prise au moment du règlement de la procédure. Pour cela, il faudra attendre que le juge d’instruction transmette au ministère public son dossier avec l’enquête terminée. Le ministère public va ensuite analyser les indices collectés pour voir s’il s’agit de preuves permettant, par exemple, un renvoi devant un tribunal correctionnel ou une cour d’assises. »

Et Pierre Chomé insiste : la requalification d’un fait, bien que peu courante dans de telles conditions, n’est pas un simple changement d’appellation. « Lorsqu’il y a requalification, surtout pour aggraver la peine théorique, c’est que les enquêteurs et la justice ont des éléments qui permettent de le justifier. Qu’est-ce qui a permis de le faire dans cette affaire ? Je n’ai pas accès au dossier d’instruction, donc je ne sais pas. Mais les hypothèses ne sont pas très nombreuses. Soit l’analyse de la vidéo du drame a permis de démontrer un élément nouveau, soit un expert automobile a …

Lire la suite

Aveyron : Un appel à témoin lancé après une collision frontale qui a fait deux morts et cinq blessés

Deux personnes sont décédées et cinq ont été blessées, dont certaines grièvement, dans cet accident qui a eu lieu au sud de Millau. La gendarmerie a lancé un appel à témoins

Lire la suite

Quatre morts dans un accident impliquant une voiture à contresens dans le Pas-de-Calais

Quatre personnes ont été tuées et cinq autres blessées vendredi soir dans un accident de la route impliquant une voiture à contresens sur l’autoroute A16, à Leubringhen (Pas-de-Calais, nord de la France), a-t-on appris auprès des pompiers.

Lire la suite

« Pékin Express » : Entre suspense artificiel et duos attachiants, l’émission a toujours les défauts de ses qualités

La 15e édition « Pékin Express » a permis à M6 de revenir aux fondamentaux de son jeu d’aventure. Pour le pire et le meilleur…

Lire la suite

Tiaret : un terrible accident de la route fait 2 morts

Les accidents de la route font de plus en plus de victimes en Algérie. Il ne se passe pas un jour, sans que l’on dénombre des victimes d’accidents de la circulation. Nos routes sont devenues dangereuses et la conduite des citoyens n’arrange rien à la situation. Ce dimanche 10 juillet 2022, durant la matinée, deux […]

L’article Tiaret : un terrible accident de la route fait 2 morts est apparu en premier sur .

Lire la suite

Procès d’un tabassage en 2015: Loïk Le Priol reconnaît les coups mais pas la préméditation

A son procès à Paris pour le tabassage d’un ancien ami en 2015, le militant d’ultradroite Loïk Le Priol, mis en cause en mars dernier dans le meurtre du rugbyman argentin Federico Martin Aramburu, a cherché à faire profil bas, reconnaissant les coups mais niant la préméditation.

Lire la suite