Ya bouguelb !! Nizar Bahloul défend le Khouamji Noureddine Bhiri !!

« آخر عمرو واحد باش ترصيلو يدافع على نور الدين البحيري »  Nizar Bahloul

« Noureddine Bhiri est un citoyen tunisien et, à ce titre, il a le droit à un procès équitable et au respect total des procédures lors de son arrestation. Un droit violé ce matin.
Il est avocat et il est protégé, à ce titre, par l’article 46 du décret-loi 79 relatif à la profession d’avocat. Un droit violé ce matin.
Que Noureddine Bhiri soit le pire des salauds, qu’il ait lui-même violé tous les droits du monde lorsqu’il était ministre, on s’en moque, c’est dangereux et très dangereux que de se réjouir de la violation de ses droits ! L’Etat de droit exige de nous de respecter les droits de tout un chacun, y compris nos adversaires, surtout nos adversaires.
Noureddine Bhiri n’est pas ma tasse de thé, ni la tasse de thé de la majorité de mes amis sur FB, mais ce qui lui arrive aujourd’hui est odieux et peut arriver à n’importe qui d’entre nous demain. C’est une question de principe, le respect du DROIT, ce n’est pas une question de revanche animale primitive. »

Nizar Bahloul .
…………

Nizar Bahloul ou le pipeau mensonger .

Je publie ici le texte du scribouillard Nizar Bahloul pour l’exemple , celui d’un journaleux manipulateur , d’un fieffé menteur doublé d’un traître dans l’âme .
Lisez-le et commencez par relever son ( te9ouhib ) . Il faut défendre  » son adversaire  » dit-il 😂.C’est ce qui arrive lorsqu’un vendu se met à gratter ses fesses alors qu’elles ne le démangent pas , il se met à débiter des conneries et la galerie des demeurés applaudit .
Un : L’arrestation de B’hiri Boukirch n’est ni arbitraire ni illégale . Elle s’est faite sur la base d’un décret de 1978 qui régit la mise en résidence surveillée . Ce décret est encore en vigueur , il est toujours applicable et aucune décision de justice ne l’a amendé . L’arrestation de Boukirch est donc , de ce point de vue , tout à fait légale .
Deux : Bahloul , qui porte bien son nom de famille ( qui veut dire en Tunisie stupide , crétin , idiot ) , semble confondre la procédure exceptionnelle du décret de 1978 avec le droit commun . L’arrestation pouvant aboutir à une instruction ou à un procès est celle qui se décide au niveau du parquet ( procureurs de la République , procureurs généraux ..ect ) . Or , le décret de 1978 a seulement une dimension préventive , il vise à mettre le prévenu hors d’état de nuire . C’est donc une protection , et de la société et de l’état .
Trois : La mise en œuvre du dit décret est un droit exclusif accordé au Chef de l’état et son Ministre de l’intérieur . Autrement dit , KS sait que la voie judiciaire est sans issue puisque les juges , inféodés pour la plupart au parti des frères , sont réticents à poursuivre les têtes de proue du mouvement Nahdha . Le président a alors assumé sa responsabilité et a appliqué un texte qui lui revient de facto .Il est dans ses prérogatives et aucun reproche ne saurait lui être fait .
Quatre : B’hiri Boukirch est arrêté sur la base de faits établis , avérés . Il est coupable sans l’ombre d’un doute . ( Falsification d’autorisations administratives , favoritisme , faux et usage de faux dans l’établissement de centaines de permis de transport en commun …et il est aussi sûrement coupable de perception de pots-de-vin ) .
Le pipeau sondagier après avoir bu du sang de Judas , passe sous silence ces accusations de taille et s’agrippe à la forme qu’il est d’ailleurs incapable de maîtriser .Lorsqu’on veut se faire avocat du diable , il faut au moins maîtriser son dossier pauvre débile .
Que des centaines de 5wenjia bénéficient injustement de permis et autres avantages aux dépens de jeunes Tunisiens qui auraient mérité ces privilèges , cela ne semble pas émouvoir notre Bahloul . Il s’en fout comme de sa dernière culotte .
Cinq : Les 5wenjias en fait n’ont pas besoin d’un ( ta77an ) de plus , ils en ont suffisamment . Ils souffrent d’une plus-value de lèches-bottes . On n’a qu’à regarder du côté de Beb Benet le Sit-in des avocats 5wenjia pour saisir l’étendue de la crasse chez ces gens-là , ils comptent par dizaines et n’aiment pas qu’un nouveau ( ta77an ) vienne leur faire de l’ombre .
Alors que notre Bahloul se la joue maintenant défenseur des libertés en faveur de celui qu’il désigne comme  » n’étant pas ma tasse de thé  » ; il faudra alors en déduire que Boukirch est plutôt son gratte-fesses dont il se sert pour accroître son capital de ( te7in ) dans la bourse des putes indignées .
Six : Bahloul enchaîne à propos de Boukirch pour nous rappeler qu’il  » est avocat et qu’à ce titre il est protégé par l’art 46 …… blablabla …. »
Beuuuuuyurk …. ! J’ai la nausée .
Le débile veut nous montrer qu’il s’y connait en droit . Trêve de mensonges la vermine !!!!
L’immunité de l’avocat ne peut être opposée à la procédure exceptionnelle de la mise en résidence surveillée , car elle n’est opérante qu’en cas de poursuites ordinaires décidées par les juges .
J’en ai assez ! La liste du ( te9ouhib ) pourrait dépasser une centaine de points .
Je termine par avertir mon peuple , notamment les jeunes : Prenez garde ! Il faut déployer une tonne d’énergie , d’attention et d’investigation pour ne pas tomber dans les multiples pièges d’une presse Tunisienne qui a fait sauter tous les verrous du déshonneur et du ridicule .

Ben Ahmed Sobhi