Tunisie/FMI : Triste constat et triste situation!

Le FMI a signé un premier accord avec la Tunisie en 2013 sur la base d’un financement de 1,7 milliard de dollars et d’un programme qui n’a pas abouti à ses objectifs, il a signé un deuxième accord avec un financement plus conséquent de 2,6 milliards de dollars en 2016 qui n’a pas atteint non plus ses objectifs et qui a été carrément suspendu en 2019 avec une dernière tranche de 1,2 milliard de dollars qui n’a pas été versé jusqu’à ce jour!?

On se demande donc pourquoi le FMI serait-il amené aujourd’hui à signer un nouvel accord avec un gouvernement faible qui n’a rien réussi jusqu’à maintenant, même pas une compagne de vaccination en bonne et due forme!? La seule raison qui pousserait éventuellement le FMI à signer un nouvel accord avec la Tunisie (outre les nouvelles exigences et conditions drastiques), c’est de permettre un financement urgent (avec de nouveaux intérêts) des remboursements des précédents crédits et échéances, et éviter ainsi à la Tunisie des défauts de paiements et la honteuse perspective de se retrouver au club de Paris, du moins à court-moyen terme! Sinon ça serait suicidaire de continuer à financer un pays qui fait tout le contraire de ce qui a été convenu de faire ?!

Triste constat et triste situation!

Moez Joudi