Tabboubi sonne le Tocsin

Il y’a deux jours la Centrale Syndicale UGTT a publié un communiqué qui sera suivi de décisions majeures dans le proche avenir, et va sans doute dessiner une ligne de démarcation entre le bon grain et l’ivraie , entre la perdition et le salut , entre l’ordre et la « Chienlit » .

Le communiqué a été signé et lu par le Secrétaire Général Nourredine Taboubi , largement diffusé par des chaines étrangères , mais passé sous silence et très peu commenté par les journalistes locaux .
Tabboubi était alarmiste quant à la situation du pays, son diagnostic était direct, précis et sans appel : « Il y’a des forces centrifuges qui tirent inexorablement la patrie vers sa perte » a-t-il insisté , il renvoie dos à dos tous les partis politiques qu’il accuse de démagogie et de populisme. Il réitère enfin son appel pour un large dialogue national où des résolutions radicales devraient être arrêtées, à défaut de quoi il faudra s’en remettre au peuple pour des élections anticipées ou bien une consultation référendaire qui redistribuerait les cartes et redessinerait l’actuelle configuration politique.

Intransigeant et d’un ton grave, le SG sonne le Tocsin après avoir fustigé la dérive répressive du gouvernement actuel, et il a surtout pointé du doigt l’attitude du Chef de l’état qu’il trouve hésitante, inintelligible, incapable notamment de prendre la mesure de la gravité de la situation. « Tout le peuple, ainsi que la classe ouvrière, sont livrés à eux-mêmes dans un contexte de crise sanitaire et économique d’une gravité sans précédent. En face, ceux qui sont censés trouver une issue se complaisent dans une lutte stérile pour le pouvoir ». Et de conclure : « La solution est dans la dissolution » ( الحل في الحل) ( La solution à la crise passe par la dissolution de l’ARP ) .

Il y’a donc fort à parier que la semaine qui va succéder au mois Saint sera décisive et fort agitée.

Ben Ahmed Sobhi

(Avis aux mouches Tsé-Tsé qui ne manqueront de déverser leurs lots de haine et d’ignorance contre l’UGTT, aucune suite ne sera donnée aux commentaires insultants. Ceux par contre qui feront preuve de courtoisie et d’esprit constructif seront toujours les bienvenus).