Quand un hôtel à Tunis se gère à la Kandahar !

Dans un hôtel luxueux (ou supposé l’être), une jeune femme tunisienne venue avec son mari pour passer quelques jours de vacances, s’est vue refuser l’accès à sa chambre réservée et payée,sous prétexte qu’il fallait qu’elle présente un certificat de mariage!
Ça n’est pas passé à Kandahar, ni à Riadh, mais dans la région touristique de Gammarth!
Essayez d’imaginer la gêne de cette jeune femme vis à vis de son mari face à une telle situation. La jeune femme aurait pu partir avec son mari dans n’importe quel autre pays où elle aurait été accueillie à bras ouvert, mais elle a préféré séjourner dans son propre pays croyant pouvoir montrer une belle image à son mari. Malheureusement elle est tombée sur une réceptionniste zélée qui a voulu prétendre qu’une loi interdisait à un couple de séjourner dans une chambre d’hôtel s’ils n’arrivaient pas à prouver qu’ils étaient mariés. Ubuesque, ridicule, honteux!
Si cette loi existe, j’aimerai bien la voir; car depuis le temps qu’on nous en parle, aucun hôtelier n’a eu le courage de la publier.
Par ailleurs, supposons que cette loi existe réellement, n’y a-t-il pas moyen de l’abroger dans un pays qui se prétend moderniste, à vocation touristique?
A titre personnel j’apporte tout mon soutien à cette jeune femme victime de comportements moyenâgeux!
PS: voici ce qu’a écrit hier soir la réceptionniste en question sur sa page FB (Mannou Mannou): « Hadhouma El Mazalou 3aichine Fil Colonialisme« ; no comment!

Moez Ben Salem