Photo du jour : Abir Moussi reprend du service pour leur pourrir la vie

Abir Moussi vient de prendre un gilet pare-balles et de rentrer de nouveau à l’assemblée, décidée à reprendre du service pour leur pourrir la vie de nouveau et de ne plus les laisser faire, tranquilles, tous leurs méfaits.

********

Abir les effraie

Rien ne les perturbe, ni les khouangias, ni les terroristes qui se baladent dans l’enceinte de leurs parlements, ni les merkhouf, ni ceux qui s’inoculent leur vaccin à leur place, ni ceux qui les ruinent, ni ceux qui pissent sur leurs journalistes , ni ceux qui les vendent aux puissances étrangères et se moquent de leur intelligence , ni kardhaoii ni Ardhaoui ni Bouchleka, ni leurs querelles sur les attributions, ni le pays ruiné, désossé, livré à lui-même.
Rien de tout cela ne les fait sortir de leurs réserves. Rien de tout cela ne les effraie, sauf Abir Moussi comme toujours et son casque cette fois, qu’elle a enfilé justement pour ne pas subir le sort de Chokri Belaid, de Nagdh et de l’autre député Brahmi .
C’est vrai qu’ils la préfèrent interdite de cette assemblée et sans parler sur aucun sujet. Ca fait ressortir leurs limites à eux tous comme ce grand chaytan et consorts qui veulent se la couler douce à écraser un peu plus ce peuple soumis, sans elle.

L’agitateur

********
Abir communique pendant que d’autres encu.lent les mouches.

Sa prestation au parlement avec casque et gilet doit nous interpeler et nous renseigner sur l’état de la politique aujourd’hui. Des voix s’élèvent pour dénoncer le comportement dictatorial de Rached El Ghannouchi mais ne vont pas au delà d’un communiqué de presse bidon ou d’une phrase dans une émission de radio ou de télévision.
Les islamistes ont l’art de la manœuvre et du conflit comme celui d’acheter les consciences. Ils ont réussi à faire de Abir Moussi un ennemi commun à tous les partis politiques ou presque et à faire oublier toutes leurs casseroles.
Le parlement, ce panier à crabes, pue de plus en plus et enfonce davantage dans la boue.
Je dis et redis que Abir Moussi est nécessaire et utile pour la démocratie. Elle est la seule à être en confrontation directe avec les islamistes. Sans elle, aucune autre personne n’aurait osé dire du mal du Grand Serviteur de sa Tronche (RG). ( i3ichou fi thréha).
C’est facile de délirer sur sa tenue mais c’est très difficile d’avoir son culot!
!..AH..!

Ali Gannoun