Lorsque la calomnie vient du Chef de l’état !!!

Médisances, calomnies , mensonges ,coups bas, coups dans le dos et autres coups fourrés sont une deuxième nature chez-nous. C’est notre sport national favori , me diriez-vous.

Il ne faudra peut-être plus s’en indigner .

Mais lorsque la calomnie vient cette fois du Chef de l’état, du juge suprême, il ne s’agit plus alors de sport national , ça devient un véritable drame national.

C’est le deuil de la morale et de toutes les exigences éthiques du vivre ensemble , c’est l’annonce solennelle de notre faillite et l’émargement de notre inaptitude définitive à accéder au rang des humains .

La magistrate que le président a vouée aux gémonies, celle qui aurait commis l’adultère , a été aujourd’hui innocentée en vertu d’un jugement définitif et à l’issue d’un procès où toutes les pressions ont été exercées et vers qui tous les regards ont été braqués.

Je voudrais voir maintenant la tête du président. Se sent-il heureux ?? Peut-il dormir tranquille ou bien ses habituelles insomnies ont empiré ??

Il est indigne qu’un président de la République évoque des histoires de fesses , il l’est davantage lorsqu’il s’agit d’une femme injustement souillée et stigmatisée à vie.

Ben Ahmed Sobhi