L’ONU s’inquiète de la dissolution du parlement décidée par Kaïs Saïed

L’Organisation des Nations unies ( ONU ) a réagi, jeudi 31 mars , à la dissolution du Parlement décidée par le Président Kaïs Saïed . l’ONU a exhorté tous les acteurs tunisiens à éviter toute action qui pourrait conduire à une nouvelle aggravation des tensions politiques, au lendemain de la décision du président Kaïs Saïed de dissoudre le Parlement, après plusieurs mois de suspension de ses travaux.

En réponse à une question posée lors de la conférence de presse quotidienne depuis le siège permanent à New York, le porte-parole officiel, Stéphane Dujarric, a déclaré : « Nous notons avec inquiétude la décision qui a été prise de dissoudre le Parlement. »

L’ONU rappelle son ancienne position ayant appelé toutes les parties à continuer de respecter l’État de droit et les droits et libertés, ce qui inclut bien sûr la liberté de la presse et les fonctions régulières des institutions démocratiques.