Leïla Toubel défend le diable qui ne la laissera plus monter sur scène en chemise de nuit et à moitié nue .

À Leila Toubel !

Madame Toubel, combien j’étais en admiration devant l’artiste engagée que vous êtes !
La comédienne m’avait épatée dans la pièce  » Solwen « .
Aujourd’hui ,combien vous me décevez !
Je viens de lire votre statut où vous critiquez Abir Moussi présidente du PDL qui soutient les artistes dans leur sit-in. Comment une femme intelligente comme vous se laisse aller à des pensées aussi méprisables ? Je vous rappelle que 90% des Tunisiens sont  » les nobles héritiers du régime de Ben Ali « que vous appelez à tort « fasho » . N’est-ce pas grâce à Ben Ali , qui vous a encouragée à travailler librement , que vous avez pu réussir et vous épanouir dans votre art ?
Ben Ali avait peut-être beaucoup de défauts mais il aimait la vie et les artistes qui l’embellissaient.
Depuis janvier 2011, la vie s’est teintée de laideur en Tunisie notamment pour vous , les artistes , devenus la cible des islamo-fascistes , qui ont pris le pouvoir.
L’art est « haram » pour eux et n’est pas du goût des nouveaux gouvernants islamo-frèristes . Traités de mécréants ( koffars ), beaucoup d’artistes ont été pourchassés et vous le savez trop bien !
Lotfi Abdelli en garde de mauvais souvenirs ,vous étiez même venue à son secours .
Le siège de la télévision privée Nessma a été incendié après la diffusion du film franco-iranien Persépolis, des salles de cinéma ont été saccagées dans la capitale, des œuvres artistiques ont été détruites au Palais Abdellia ,des tableaux de peinture lacérés, des murs tagués au nom de la « religion ».
Qui peut oublier toutes ces horreurs ?
Nous nous sommes levés , fort heureusement contre les forces du mal ,et à présent une lionne ,Maître Abir Moussi est en train de se battre pour chasser les obscurantistes dont le but est de wahabiser le pays où aucun art ne sera possible ou permis et votre travail en premier .
La Présidente du PDL a tous les droits « de s’ inviter » à la Conférence de presse pour prêter main-forte au Syndicat des artistes car elle soutient leur cause et sait pertinemment ce qu’endurent les artistes.
Madame Toubel, Abir Moussi « n’a nullement besoin de gagner des points  » .Sa notoriété est faite, elle est première dans les sondages ,et « ce n’est donc nullement un calcul politique « 
Abir Moussi n’a nullement besoin de vous pour le lui rappeler.
Revenez à la raison ,Madame Toubel , car Abir Moussi n’est pas votre ennemie !
Votre ennemi ,vous le connaissez , c’est celui qui ne vous laissera plus monter sur scène en chemise de nuit et à moitié nue .

Esma Hamzaoui