Le gourou Ghannouchi pousse son pion Makhlouf à faire son cirque contre la France

Le groupuscule dit karama, un appendice de la nakba envisage de présenter un projet de loi « pour exiger des excuses de la France pour la période du protectorat ».

La belle affaire en cette période de crise grave où une pandémie fait des ravages partout dans le monde. Le gourou au perchoir de cette clownesque ARP a très vite convoqué le bureau de l’assemblée pour discuter le fameux projet qui va résoudre les problèmes de la Tunisie. Les excuses de la France vont créer des postes d’emploi, acheminer l’eau dans les régions où les tunisiens luttent contre la soif, équiper les hôpitaux et les dispensaires pour qu’aucun tunisien ne se plaigne de l’absence de ces équipements, pour que les enfants tunisiens puissent trouver des écoles dignes de ce nom, pour que ces écoliers disposent d’un transport entre leur domicile et les écoles qu’ils fréquentent. Les excuses de la France vont faire baisser la dette extérieure, améliorer la productivité des entreprises tunisiennes, vont accroître la production agricole. Les excuses de la France vont attirer les investisseurs, vont lutter contre le fléau de la corruption, vont sécuriser la Tunisie. Les excuses de la France vont permettre aux activités culturelles et sportives d’atteindre des niveaux époustouflants. Les excuses de la France vont permettre à la Tunisie de jouer dans la cour des grands, de ne plus demander l’aumône aux institutions financières internationales et aux États.

Toutefois et pour que les excuses de la France aient l’impact escompté, il faudra, à mon humble avis, que le gourou et sa bande fassent en sorte que les 680 milles tunisiens qui vivent en France rentrent chez eux et disposent de tout, travail, logement et couverture sociale. Il faudra interdire aux tunisiens de faire la queue devant les services consulaires français pour quémander un visa. Il faudra fermer Campus France et interdire aux dizaines de milliers de jeunes diplômés tunisiens de demander à rejoindre les universités françaises. Bref au lieu d’exiger des excuses de la France à des fins politiciennes, cette clique qui démontre ainsi son échec cinglant et son incapacité à pouvoir innover, à créer, à trouver des solutions aux difficultés traversées par la Tunisie, aurait du exiger du gouvernement des relations plus étroites afin de tirer le maximum du how know français, redoubler le nombre des touristes français, de meilleures conditions pour le séjour des membres de la colonie tunisienne en France.

J’espère que les tunisiens qui ont voté et choisi ces énergumènes se rendent compte maintenant et saisissent mieux l’ampleur de la catastrophe dans laquelle ils ont mis leur pays car leurs élus ne peuvent exister que par la diversion en inventant des thèmes populistes pour détourner l’opinion publique sur les assassinats, le terrorisme, le népotisme du gourou ghannouchi devenu milliardaire en 10 ans etc.!!!!

Ezzeddine Zayani