Le FMI continue d’être aux côtés des autorités tunisiennes dans leurs efforts pour faire avancer les réformes

Une mission du Fonds monétaire international (FMI) en visite à Tunis du 23 au 25 mars a eu des discussions constructives sur le programme de réforme des autorités tunisiennes. Les discussions ont également porté sur l’impact de la guerre en Ukraine, qui pose des défis importants pour le monde entier et pour la Tunisie, au moment même où le pays sort de la pandémie.

La mission tient à remercier le Chef du Gouvernement ; les Ministres des Finances, de l’Economie et du Plan, des Affaires Sociales, de l’Industrie, des Mines et de l’Energie, et du Commerce ; et le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie pour les échanges.

La Tunisie est confrontée à des défis structurels majeurs qui se traduisent par de profonds déséquilibres macroéconomiques, une faible croissance malgré son fort potentiel, un taux de chômage élevé, un faible investissement et des inégalités sociales. L’impact de la pandémie et de la guerre en Ukraine s’ajoute désormais à ces défis structurels.

Le programme des autorités vise à surmonter ces défis de manière durable et équitable. À court terme, il vise à atténuer l’impact de la guerre en Ukraine, tandis qu’à moyen terme, il vise à assurer une croissance inclusive et une protection sociale plus fortes et durables. Dans ce contexte, le programme vise à créer un espace budgétaire pour l’investissement public et à accroître la protection sociale.

Le FMI considère qu’une réduction consciente du déficit budgétaire par une réforme fiscale équitable, un contrôle strict de la masse salariale du secteur public, des subventions mieux ciblées et des réformes profondes des entreprises publiques sont nécessaires pour rétablir la stabilité macroéconomique, ainsi que pour améliorer l’efficacité des entreprises publiques et le renforcement de la compétitivité de l’économie tunisienne. Les initiatives visant à renforcer la concurrence et le climat des affaires sont également essentielles pour libérer le potentiel de croissance et de création d’emplois du pays.

Le FMI a soutenu la Tunisie alors qu’elle faisait face à la pandémie de Covid-19 dans un environnement mondial particulièrement difficile. En ce moment, nous continuons d’être aux côtés des autorités tunisiennes dans leurs efforts pour faire avancer les réformes économiques et sociales au profit de la population. Dans ce contexte, la mission a encore avancé dans les discussions techniques avec les autorités tunisiennes.

Communiqué du FMI publié le 30 mars 2022