Le braquage démographique : تناكحوا تناسلوا تكاثروا 

Savez que nous sommes, grâce à Bourguiba, dans la période démographique la plus favorable pour un pays? Notre force de travail est aujourd’hui de 7 millions d’individus qui sont censés créer des richesses et n’auront pas à prendre en charge ni de nombreux enfants de moins de 15 ans ( 3 millions environ) comme dans les pays pauvres, ni de nombreux vieux comme dans les pays riches ( quelques deux millions seulement de plus de 60 ans.
Mais juste au moment où il fallait récolter les fruits de cette embellie démographique pour un décollage économique sans traîner trop de personnes dépendantes ( taux de dépendance), qui survient une seule fois dans la vie des nations, et dure généralement 20 ans ,voilà que ces handicapés du cerveau débarquent avec leurs théories de banou koulayb et banatou jahch, faite entière de  : تناكحوا نتاسلوا تكاثروا  
puis servez vous, les caisses de l’état sont à vous.
Un vrai braquage démographique couplé avec une razzia économique, une dilapidation de cette seule chance de s’en sortir. Détruire cette stratégie patiemment bâtie du planning familial et ruiner l’état en taawidhates tout en privant d’emploi les 7 millions de la population en âge de travailler, c’est somaliser la Tunisie sans retour. 10 ans de perdus de cette embellie démographique propice à la croissance qui ne se renouvelle jamais. 10 ans toutefois pour se rattraper si on recommence à travailler dès aujourd’hui. Laisser encore ces islamo-fascistes au pouvoir porteurs des germes destructeurs des États, c’est dilapider définitivement ce crédit démographique, c’est tuer une énième fois Bourguiba. C’est nous tuer sans retour .

Fadhi Ch’ghol