Ils ne nous demandent qu’un petit effort de notre part : s’aiguiser le zizi.

Le projet de loi des finances est adopté sans examen par les députés.

Ya bouguelb, ils nous envoient à la potence ces salauds sans même en discuter. Nous avons organisé des élections qui nous ont coûté les yeux de la tête pour qu’ils ka3warisent et nous a3warisent de la sorte sans autre forme de procès ? Comme de vulgaires moutons conduits à l’abattoir pour être bouffés crus ? Pour qu’on égaie leurs assiettes de crevettes, de voyages d’agréments , sur notre dos, aux frais de notre porte monnaie déjà bien degarni.
Ces affamés au pouvoir s’en foutent. Pourquoi contester une loi de finances qui ne les touchera pas? Après tout, ils ont trouvé la parade. adopter en parallèle une loi meilleure pour nous , celle de la zakat qui va engranger selon leurs prévisions quelque 2000 milliards. Cela ne nous permettra pas peut être de bien manger à notre faim . Mais cela financera sûrement notre grand voyage vers le ciel qu’ils nous preparent , bien agrémenté celui là puisque ils ont même commandé les vierges que nous allons forniquer. Ils ne nous demandent qu’un petit effort de notre part : s’aiguiser le zizi.

Fadhi Ch’ghol