« Fitch Ratings » souligne les taux relativement élevés de la dette tunisienne

Le 11 décembre 2018, l’agence de notation financière « Fitch Ratings » a maintenu la notation souveraine de la Tunisie à « B+ » assortie de perspectives « négatives ».

A l’appui de sa décision, l’agence de notation Fitch avance, essentiellement, les caractéristiques structurelles solides du pays par rapport aux pays pairs, en l’occurrence, le revenu par habitant, les indicateurs de gouvernance et la faible volatilité du PIB.

L’agence a souligné, en revanche, les taux relativement élevés de la dette ; publique et extérieure ; ainsi que le niveau préoccupant du déficit courant.

Pour ce qui est des perspectives négatives, les principaux éléments invoqués concernent les pressions persistantes sur la liquidité extérieure, la lenteur des réformes et la vulnérabilité de l’économie aux chocs exogènes.

En vue d’une éventuelle amélioration des perspectives, Fitch recommande l’accélération du rythme de réalisation des réformes et la maîtrise des déficits budgétaire et courant.

Source : Banque centrale de Tunisie