Envie terrible de foutre une paire de claques à cette créature

Malade à force de supporter ce zig.

Voix aigüe désagréable, accaparant la parole, impoli, appelant ses interlocuteurs par leur prénom comme pour se faire sympathique. Et sa gestuelle toute en artifices . O Dieux, comment avez vous pu concentrer une telle antipathie au sein de cette seule créature. la bleda personnifiée, l’envie terrible de lui foutre une paire de claques. Un blid et un rekik congénital à l’éducation de goujat effronté né de sous la djellaba d’un Gourou.

Fadhi Ch’ghol