Elyès Fakhfakh reprend les pratiques du khouanji Ali le Large et se prend pour Napoléon Bonaparte !!

Le journal « Leaders » rapporte ce lundi l’information suivante :

Ceux qui se demandaient où est passé Hédi Damak, très actif aux côtés d’Elyès Fakhfakh, lors de la composition de son gouvernement, en ont maintenant la réponse. Absent jusque-là officiellement de la cartographie de la nouvelle équipe au pouvoir, sans pour autant s’absenter de la Kasbah, il sera nommé chef de cabinet de Fakhfakh. Le chef du gouvernement aura ainsi deux hauts proches collaborateurs immédiats : Dr Fathi Touzri, directeur de cabinet, et Hédi Damak, chef de cabinet.

Si elle est jusque-là inédite en Tunisie, cette architecture est très courante dans certains pays tels que la France. Le périmètre de chacun est bien dessiné. La hiérarchie aussi. C’est ainsi qu’en France, selon le site officiel du gouvernement, « le directeur de cabinet compose le cabinet et organise le travail de ses membres. Il est habilité à prendre certaines décisions au nom du Premier ministre, notamment en l’absence de celui-ci. »

Vérification faite par « Leaders » , Elyès Fakhfakh n’a fait que prendre le mauvais exemple sur les deux anciens chefs de gouvernement, les khouanjias Hamadi Jebali et Ali le Large ( Laarayedh ) , sous la direction desquels il avait servi, du temps de la néfaste Troïka, en tant que ministre du Tourisme (2011 -2013), puis ministre des Finances (2013). Tous deux avaient eu un chef de cabinet, Néjib Khalfaoui, et un directeur de cabinet, Mohamed Amri .
Commentaire de Moez Joudi 

Quand j’ai lu Fakhfakh innove, j’étais très content ! J’ai cru qu’il allait placer une intelligence artificielle et une assistante Google et démanteler les cabinets pléthoriques de la Kasbah! Mais non ! Il innove en se prenant pour Napoléon Bonaparte en nommant un Directeur de Cabinet et un Chef de Cabinet! Outre bien sûr l’armada de Conseillers et de Chargés de mission !! Un Directeur de Cabinet et un Chef de Cabinet en même temps, une première ! Un qui dirige le cabinet et un qui lui prend les RDV et gère son agenda, et je suppose que le premier ayant rang de Ministre, le deuxième aura rang de Secrétaire d’État !! Voilà comment on fait des économies dans ce pays pour éviter la cessation de paiement à la libanaise!

Moez Joudi