Décidément, Ghannouchi est bien servi par sa vice présidente à l’ARP

Décidément RG est bien secondé par sa vice présidente à l’ARP.

Aujourd’hui, lors de la séance consacrée à l’attentat de ces derniers jours, elle a laissé un certain Abdelatif Aloui d’El Karama excuser le Takfir en long et en large, insulter d’autres élus et cracher à la tête du parlement entier, et enfin appeler « le peuple » à voir en certains de ses collègues et en les médias « ceux qui ont piétiné l’honneur de Marzouki »…Tout ça sans l’interrompre une seule fois.
Bien plus tard, quand enfin منجي الرحوي Mongi Rahoui a pu obtenir un point d’ordre pour clarifier la dangerosité du discours Takfiriste et dénoncer la compromission de la présidence de la séance lorsqu’elle laisse faire un positionnement anti-constitutionnel, elle le coupe par trois fois, jugeant son intervention hors du propos de la séance en cours.
Et redonne le mot de la fin à Noureddine Bhiri, qui a le champ libre pour accuser Rahoui et ses semblables d’être rien moins qu’un moteur de haine, terreau du terrorisme.
Fin de la séance.
En conclusion, l’apparence trompeuse d’une femme progressiste n’a pas résisté à quelques plénières pour laisser entrevoir une gestion de séance « comme si RG lui même était à la barre ».

Selma Mabrouk