Amine Mahfoudh a tout compris

Pas de salut public tant qu’ on traîne cet héritage culturel lourd de l’islam dans notre constitution entamée « Bism ellah » au lieu de Bism Echaab et conclue avec
(وبالله التوفيق)
Dixit Amine Mahfoudh chez Belloumi qui a tout compris et qui explique tout très bien. Et quand ce Monsieur est le conseiller et le couturier en charge de cadrer les dérives éventuelles et calmer les ardeurs délirants de Kais Saied, on ne peut qu’espérer une belle constitution claire et débarrassée de ces mines qu’à semé l’islam politique dans chaque article pour le rendre inopérant et laisser le cheikh nous détruire. C’est la seule voie pour en finir avec ces bordéliques frérots.

Ecoutez