يِزّيتُوشِي مِن قُحْبْ المعِيزْ تَوّا !؟

Je vais être grossier!

La lèche et faire la pute aux islamistes font que la Tunisie est en train de se transformer en un gros bordel à ciel ouvert!
Depuis que j’ai commencé à écrire sur cet espace, je n’ai jamais accepté l’agression physique d’un homme politique, de gauche comme de droite, ou d’un responsable quelconque. Je suis aussi un anti « dégage » primaire car cette pratique donne à des petits minables la liberté et la possibilité de faire et de défaire des grands responsables et serviteurs de l’État.
J’ai déploré l’agression de Abir Moussi et j’ai même précisé que ne pas la condamner ouvrait les portes à d’autres agressions, les alliances en politique étant éphémères.
Quand je vois toute la solidarité, à juste titre et par principe partisan, avec le député Affes et quand je me rappelle que les mêmes députés qui le soutiennent aujourd’hui se frottaient les mains de plaisir devant l’agression de Moussi, je ne peux m’empêcher de dire : yezzitouch men 9o7b lem3iz tawwa?
Je suis contre toutes les agressions physiques des responsables politiques et c’est un principe fondamental que je défends et défendrai tout le temps, mais je ne peux supporter les « deux poids deux mesures » . Tant qu’on ne condamne pas ces actes indépendamment de la couleur politique du responsable qui les subit, plusieurs autre Affes vont être « 3affesser » !!
!..AH..!

Plusieurs autre Affes vont être « 3affesser »= plusieurs autres responsables vont être piétinés!

Ali Gannoun