استمعت إلى خطاب قيس سعيد : اللهم يسِّرْ ولا تُعسِّر، إننا لا نسألك ردَّ القضاء و إنما نسألك اللطف فيه

استمعت منذ حين إلى خطاب قيس سعيد : اللهم يسِّرْ ولا تُعسِّر …إننا لا نسألك ردَّ القضاء و إنما نسألك اللطف فيه

Je viens d’écouter le discours du Président Kaes Said: allahomma yessir wala tou3assir, innana lè nasalouka rad al 9adha walekenna allotfa fih!
!..AH..!

Ali Gannoun

*******

Nafkhan lekrarez de cet hurluberlu de Président

Continuez à manger et à fêter. Vous n’avez rien raté. J »ai écouté pour vous le discours de K.S. Un martèlement en arabe littéraire , bourré de fautes , de slogans creux , de phrases rédactionnelles qu’il ponctue par un appui sur les syllabes d’une envolée lyrique fumeuse sans informations précises. Sur la situation économique et sociale sans un mot du gouvernement et la difficulté de le constituer pour résoudre les problèmes, sur la femme et ses acquis sans se prononcer sur sa position quand à l’héritage, sur la Libye sans un mot de la Turquie et la visite d’Erdogan , sur la Palestine à s’enflammer dans des phrases à la Choukaïri sur sawt el arab sans un mot sur le différent, pas plus tard qu’hier qui confine à la guerre entre les deux factions rivales, les deux états, les islamistes de Gaza et les autres de l’OLP.
Bref du blabla. Une expression écrite digne d’un studieux élève du primaire qui a appris par coeur sa rédaction et qui la récite pour une classe chahuteuse où la seule maîtresse voilée semble impressionnée.
Continuez à vous amuser et à boire à attendre la nouvelle année. Je vous aime tellement que j’ai pris en charge, pour vous, entre deux verres , nafkhan lekrarez de cet hurluberlu de Président . Santé les potes !

Fadhi Ch’ghol 

Ecoutez