Trafic aérien temporairement perturbé à l’aéroport de Genève à cause d’un incendie à proximité

Le trafic aérien, temporairement mis à l’arrêt vendredi après-midi à Genève en raison d’un important incendie dans un chantier en bordure d’aéroport, devrait reprendre en début de soirée, a indiqué à l’AFP un porte-parole.

Lire la suite

Quand le Tessin enseignait la révolution à l’Europe

La deuxième révolution française a lieu fin juillet 1830. La grande bourgeoisie prend alors les rênes du royaume. Mais on l’oublie souvent, la révolution libérale de 1830 a d’abord crépité au Tessin. Lorsque les Parisiens descendent dans la rue contre le régime conservateur, le Tessin a pris les devants de l’Histoire depuis un mois. Les libéraux ont imposé le principe de transparence de la politique sur le plan cantonal, de même que la démocratie représentative, avec un parlement élu – par les hommes – et un gouvernement désigné sur le mode indirect. Série: «Les foyers de la démocratie suisse» Cette série en plusieurs épisodes est taillée sur mesure pour l’expert Claude Longchamp. Ce dernier raconte les lieux où des événements importants se sont produits. Claude Longchamp est le fondateur de l’institut de recherche gfs.bern et compte parmi les analystes politiques les plus reconnus de Suisse. Il est également historien. Il met à profit son savoir en proposant depuis de…

Lire la suite

La Suisse joue à l’équilibriste entre bons et mauvais réfugiés

Les personnes qui ont trouvé refuge en Suisse n’ont pas toutes été accueillies avec ferveur ni n’ont bénéficié de droits similaires aux Ukrainien-nes. La façon dont cet accueil s’opère est liée à la géopolitique. Un regard sur des expériences antérieures s’impose. L’accueil qui est réservé en Suisse aux personnes réfugiées d’Ukraine rappelle l’année 1956. Alors que les chars soviétiques étaient entrés le 4 novembre de cette année-là dans Budapest, une vague de solidarité s’était emparée de la Suisse. Les cloches des églises avaient sonné et une minute de silence avait été observée par une population émue aux larmes par «la lutte héroïque menée par le peuple hongrois pour sa liberté». Ces personnes qui fuyaient la Hongrie avaient été accueillies sans condition préalable en Suisse. «Seule l’envie de rejoindre notre pays suffit», avait déclaré en substance le Conseil fédéral d’alors. La reconnaissance de leur lutte contre le communisme leur avait permis d’obtenir le droit d’asile…

Lire la suite

Comment l’industrie suisse de l’armement tire profit de la guerre en Ukraine

Des lignes de production qui peinent à suivre la cadence, une envolée des cours en bourse et des demandes qui affluent de toute l’Europe: le réarmement mondial lié à la guerre en Ukraine est une aubaine pour les entreprises qui produisent des armes en Suisse. Quelques jours seulement après le déclenchement de l’invasion russe en Ukraine, le chancelier allemand Olaf Scholz annonçait que son pays allait débloquer une enveloppe exceptionnelle de 100 milliards d’euros pour moderniser son armée. Dans son sillage, les pays scandinaves et ceux situés à l’est de l’Europe ont également indiqué vouloir relever drastiquement leurs budgets militaires pour faire face à la menace russe. À Altdorf et Zurich, dans les usines suisses de l’équipementier allemand Rheinmetall, qui produisent notamment des systèmes de défense antiaérienne, des radars et des munitions, le personnel a été sommé d’accélérer le rythme de production. Dans un message adressé au personnel, révélé par l’hebdomadaire…

Lire la suite

Plus de 80% de l’électorat français de Suisse a voté pour Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a reçu un fort soutien des Français et Françaises résidant en Suisse romande dimanche, au second tour de l’élection présidentielle. Le président a remporté plus de 81% des suffrages, selon les résultats provisoires publiés par le consulat général de France à Genève. Un peu plus de 45% des quelque 123’800 citoyennes et citoyens français inscrits dans la circonscription consulaire de Genève – qui couvre les cantons francophones – ont participé au second tour de l’élection présidentielle dimanche. Emmanuel Macron a obtenu 81,3% des suffrages, selon les résultats communiqués dimanche soir. Son adversaire Marine Le Pen a pour sa part récolté 18,7% des voix des Françaises et Français établis en Suisse romande. Les chiffres de la circonscription consulaire de Zurich n’étaient pas encore disponibles ce lundi à la mi-journée. Les résultats pour la Suisse romande sont en tout cas très proches du vote de la communauté française expatriée dans son ensemble – 86,1% des voix…

Lire la suite

La guerre entre la Russie et l’Ukraine met la recherche arctique en péril

L’invasion de l’Ukraine et les sanctions contre la Russie ont aussi un impact sur la recherche scientifique dans l’Arctique. L’interruption des collaborations internationales, auxquelles participent également des chercheurs suisses, met en péril l’étude d’une des régions les plus vulnérables au changement climatique. L’été dernier, Beat Frey a embarqué sur un brise-glace russe avec quelque 70 scientifiques de différents pays pour participer à une expédition dans l’Arctique coorganisée par l’Institut polaire suisse (Swiss Polar Institute). Pour la première fois, le chercheur suisse de l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage a pu se rendre dans des zones autrement inaccessibles de l’Arctique russe. «Nous sommes allés sur des îles isolées et peu connues. C’était un voyage extrêmement intéressant», raconte-t-il. Beat Frey et son équipe ont prélevé des échantillons de sol, de pergélisol, d’eau et d’air. «Nous sommes rentrés en Suisse avec de nombreuses…

Lire la suite

«Nous risquons une sortie de l’Espace Schengen»

Le 15 mai, les Suisses votent sur une contribution supplémentaire à Frontex, l’agence européenne des garde-frontières et des garde-côtes. En cas de rejet dans les urnes, la Suisse pourrait être contrainte de quitter l’Espace Schengen, dénonce la députée verte libérale Tiana Moser, qui plaide en faveur du «oui». En tant que membre associé de l’Espace Schengen, la Suisse participe au financement de Frontex. Le budget de l’agence a été revu à la hausse, ce qui oblige également la Suisse à augmenter sa contribution de 24 millions à 61 millions de francs par an. L’association Migrant Solidarity Network et d’autres organisations ont lancé un référendum contre cette décision. Pour connaître les enjeux de la votation sur Frontex, consultez notre article explicatif: Tiana Moser est députée du Parti vert’libéral (PVL) du canton de Zurich. Elle est présidente du groupe vert’libéral au Conseil national et s’engage depuis toujours pour une intensification des relations avec l’Union…

Lire la suite

Milo Rau, le gentil révolutionnaire

Le metteur en scène Milo Rau est sans doute l’homme de théâtre suisse le plus connu au monde. A quoi doit-il son succès? Echange juste avant la représentation de son «Guillaume Tell» au Schauspielhaus de Zurich. «Tu peux m’appeler le matin», écrit-il par courriel. Milo Rau, homme de théâtre, auteur et cinéaste au succès mondial, est en train de répéter sa version de «Guillaume Tell» d’après Friedrich Schiller au Schauspielhaus de Zurich. Son emploi principal consiste à diriger le Théâtre néerlandais (NT) de Gand, dans la partie flamande de la Belgique. Parallèlement, il écrit des chroniques, des livres, enseigne dans des écoles d’art et réalise des films. Ses voyages pour des recherches, des représentations ou des tournages le mènent dans le monde entier: nord de l’Irak, Syrie, Grèce, Italie, Brésil… Et aussi dans son ancienne patrie, la Suisse. Il a d’ailleurs deux enfants. L’homme est très pris. Mais un entretien spontané? Pas de problème. Lorsque je l’appelle le lendemain…

Lire la suite

Emmanuel Macron a raflé la mise au 1er tour auprès de l’électorat français de Suisse

Près de 46% des Françaises et Français de Suisse qui ont voté dimanche pour le premier tour de l’élection présidentielle ont donné leur voix au président sortant. Le leader de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon arrive deuxième. Avec 45,7% des suffrages exprimés en sa faveur dimanche, Emmanuel Macron a amélioré de dix points le score qu’il avait réalisé au premier tour, il y a cinq ans, auprès des électrices et électeurs français domiciliés en Suisse. Ce résultat est aussi bien meilleur que celui qu’il a atteint au niveau national (27,8% des voix). Selon les chiffres communiqués mardi par les consulats de France de Genève et Zurich, l’électorat français de Suisse a relégué Marine Le Pen à la cinquième position avec 7% des voix, alors que la candidate de l’extrême droite s’est pourtant qualifiée pour le second tour en France, à plus de 23%. En Suisse, c’est le leader de la France Insoumise qui s’est hissé sur la deuxième marche du podium. Le tribun de la gauche radicale a…

Lire la suite

Quand la Suisse tente de donner un horizon à sa recherche

L’abandon des négociations sur l’accord-cadre entre l’Union européenne et la Suisse a exclu la Confédération de programmes de recherche cruciaux. Le gouvernement est alors intervenu en octroyant des subventions transitoires aux scientifiques et start-ups. Berne mise aussi sur de nouveaux partenariats avec plusieurs pays hors UE. Sera-ce suffisant? Le point dans une perspective à long terme. Charlotte Laufkötter venait d’entamer ses études quand les chercheurs et chercheuses suisses ont obtenu leurs premiers fonds de l’Union européenne en 2004. Presque deux décennies plus tard, l’UE a limité drastiquement l’accès de la Suisse à Horizon Europe, le plus vaste programme de financement international. Résultat, Charlotte Laufkötter est l’une des dernières scientifiques à pouvoir en bénéficier. Chercheuse en biochimie marine à l’Université de Berne, elle a obtenu en janvier dernier un prestigieux Starting Grant du Conseil européen de la recherche (ERC). Cette subvention de 1,5 million…

Lire la suite

Captage et élimination du CO2 – est-ce la solution?

Le nouveau rapport du GIEC sur l’atténuation du changement climatique aborde aussi la question des technologies à émissions négatives. La Suisse joue un rôle pionnier dans le domaine de l’élimination du CO2 de l’atmosphère, une option essentielle, mais qui pose quand même des problèmes. Si l’on veut atteindre la neutralité climatique en 2050, il ne suffira pas de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de remplacer les énergies fossiles par des renouvelables. Il faudra également retirer des milliards de tonnes de CO2 de l’atmosphère. Le nouveau rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), publié aujourd’hui, se concentre sur les options pour limiter et prévenir les émissions. Parmi les solutions les plus innovantes – et les plus controversées – figurent le captage et l’élimination permanente du CO2 de l’atmosphère. Le GIEC et ses rapports sur le climat Le GIEC a son siège à Genève et réunit 195 États membres. Il est organisé en…

Lire la suite

«Par pitié… sauvez-nous, je veux garder ma famille en vie»

D’origine polonaise, Milena Nowak accueille chez elle, dans la banlieue de Zurich, une famille d’Ukraine. C’est grâce aux réseaux sociaux que le contact s’est établi. Via un message posté sur Facebook par Eldar, un adolescent de 16 ans. «Par pitié, nous vous prions de nous sauver de l’agression russe». Le 4 mars dernier, Milena Nowak a trouvé ce message dans sa boîte Facebook. Nom de l’expéditeur: Eldar. Un lycéen de Zhytomyr, dans l’ouest de l’Ukraine. Rédigé en anglais, son post contenait les informations suivantes: sa mère se prénomme Helena, sa sœur de deux ans Liubava. Eldar y a ajouté que son père avait dû rester en Ukraine à cause de la guerre. Et que lui-même cherchait un refuge dans un endroit sûr en Europe. Il avait encore précisé dans son post que sa mère était chargée de cours à l’Université de Zhytomyr. Et que lui-même avait fondé une start-up, qu’il avait étudié la langue allemande et qu’il appréciait tout particulièrement la Suisse. Dans la région de Zhytomyr…

Lire la suite

Affronter l’araignée pour vaincre sa peur

Bien que la phobie des araignées soit très répandue, peu de thérapies sont proposées en Suisse. Reportage au «séminaire de la peur» du zoo Walter. Un tigre passe devant la fenêtre. À l’intérieur, personne ne parle. Les six participant-es attendent en se triturant les doigts ou en se frottant la nuque. Le groupe a l’air tendu. Et ce n’est pas à cause du tigre qui se promène dehors. Ces personnes crispées sont inscrites à un séminaire de quatre heures sur l’arachnophobie, alors que plusieurs ont déjà des sueurs froides à la seule mention du mot «araignée». Viktor, le tigre de Sibérie de 180 kilos, s’invite aussi dans la discussion. «Avec ses grands yeux, presque tout le monde le trouve mignon», relève Elia Heule, l’un des deux biologistes présents dans la salle de séminaire du zoo Walter à Gossau, près de Saint-Gall. L’une des causes de la phobie des araignées est qu’elles ne possèdent pas de jolis yeux ou de nez, pas de visage lisible par les humains pour tenter d’y déceler des…

Lire la suite

Yoko Ono, une artiste à part entière

John Lennon n’a pas été victime d’un mauvais sort. Il est simplement tombé amoureux de l’une des artistes avant-gardistes les plus influentes de son temps. Le Kunsthaus de Zurich consacre une exposition aux œuvres de Yoko Ono, retraçant son parcours artistique qui a débuté bien avant que les Beatles ne deviennent les Beatles et s’est poursuivi jusqu’il y a peu. Dans la culture pop, Yoko Ono est sans doute l’une des personnes les plus malmenées et diabolisées. Elle ne représente rien de moins qu’une «sorcière»: elle aurait jeté un sort à John Lennon et serait à l’origine de la rupture des Beatles. Dans l’imaginaire populaire, alimenté par les tabloïds britanniques, cette énigmatique femme asiatique hurle en arrière-plan des numéros de rock des célébrités – et pas seulement des Beatles. Une réputation qui a fait oublier la carrière artistique de Yoko Ono. En dehors des cercles de l’avant-garde, de l’art conceptuel et du pop art de l’époque, son œuvre et son influence sur le…

Lire la suite

Auguste Piccard, l’homme des extrêmes

Décédé il y a soixante ans jour pour jour, Auguste Piccard était l’incarnation même du professeur, toujours à la recherche de mondes inexplorés, à des milliers de mètres au-dessus et au-dessous du niveau de la mer. II a aussi inspiré Hergé pour créer le célèbre personnage du professeur Tournesol. En 1931, deux hommes embarquent dans une sphère d’à peine deux mètres de diamètre. L’un d’entre eux a presque la même taille: Auguste Piccard, professeur de physique expérimentale à Bruxelles. Il est l’incarnation même du professeur: dégingandé, les cheveux en bataille, une paire de lunettes qu’il a lui-même construite sur le nez et infatigable dans sa quête de mondes inexplorés. Avec son assistant Paul Kipfer, il veut être le premier homme à pénétrer dans la stratosphère. Au-dessus de la sphère flotte un énorme ballon rempli d’hydrogène, baptisé assez techniquement «FNRS», du nom du Fonds de la Recherche scientifique de Belgique. L’année précédente, ils s’étaient ridiculisés en échouant…

Lire la suite

«Lors d’une médiation, la Suisse reste en contact avec toutes les parties»

Promouvoir la paix est une priorité de la diplomatie suisse. Mais cet engagement est récent. Longtemps homme du sérail, Markus Heiniger explique en quoi la Suisse s’est professionnalisée dans la gestion des conflits. Markus Heiniger a longtemps travaillé pour le compte de la cellule qui promeut une politique de la paix au sein du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) à Berne. En 2017, peu avant de prendre sa retraite, il s’est penché sur les efforts déployés par la diplomatie suisse dans ce domaine depuis 1990. swissinfo.ch: On se gargarise souvent de la tradition humanitaire et de la neutralité de la Suisse. Mais les engagements consentis pour promouvoir la paix ne datent que d’une trentaine d’années en réalité. Pourquoi si tard? Markus Heiniger: Après la Seconde Guerre mondiale, la Suisse a cultivé l’alleingang, le cavalier seul, plaçant sa défense au premier plan. Pendant la Guerre froide, sécurité et dissuasion ont primé. Dans ce climat, une politique axée…

Lire la suite

Les pompes à chaleur pour lutter contre le réchauffement climatique et Vladimir Poutine

Les thermopompes sont considérées comme une solution clé pour réduire les émissions de CO2. Elles permettraient également à l’Europe de réduire sa dépendance au gaz russe, estime un écologiste américain. En Suisse, le marché des pompes à chaleur est en pleine croissance, mais la plupart des bâtiments sont encore chauffés aux combustibles fossiles. Une armée de pompes à chaleur en Europe pour vaincre la dépendance aux énergies fossiles russes: voici la proposition de l’influent journaliste et environnementaliste américain Bill McKibben, qui estime qu’un fort et rapide développement de la production de pompes à chaleur pourrait porter un coup à Vladimir Poutine. Selon les estimations de l’agence de presse Bloomberg, la Russie engrange plus d’un milliard de dollars par jour grâce à ses exportations de pétrole et de gaz, dont une grande partie est exportée vers l’Europe. Selon Bill McKibben, les entreprises américaines pourraient accroître leur production de pompes à chaleur – qui…

Lire la suite

L’espionne du Roi-Soleil

La Bernoise Catherine de Watteville fait sensation à la fin du XVIIème siècle. Ses accointances avec les services de renseignements de la couronne française lui valent la prison, la torture, et le bannissement. La vie et le destin de cette femme hors du commun fascinent aujourd’hui encore. Katharina Franziska Perregaux von Wattenwyl (1645-1714), s’est fait une place dans l’histoire suisse des temps modernes en tant que femme. Et ça n’est pas parce que l’historiographie dominée par les hommes a considéré que cette Bernoise fille d’un patricien méritait d’y figurer. Non, presque tout ce que nous savons aujourd’hui de Catherine, nous le devons à ses mémoires. Peu de temps avant sa mort, elle les a rédigées en exil depuis le Château de Valangin, à l’attention du roi de France Louis XIV. Mais qui était cette femme, dont la destinée a inspiré aussi bien des œuvres d’art que des romans, et qui continue de nous fasciner aujourd’hui? swissinfo.ch publie régulièrement d’autres articles…

Lire la suite

«Je suis fière d’avoir ouvert la voie à d’autres jeunes parlementaires»

En accédant à la présidence du Conseil national à 31 ans seulement, Pascale Bruderer a connu une carrière fulgurante. En 2019, elle s’est retirée de la vie politique pour se consacrer à l’entrepreneuriat. Depuis lors, elle a opté pour la discrétion médiatique mais a consenti à faire une exception pour swissinfo.ch. swissinfo.ch: Comment se développe votre start-up Crossiety, une plate-forme en ligne qui vise à faciliter les échanges et l’entraide entre les habitants? Pascale Bruderer: Crossiety se développe bien. En 2021, nous avons accueilli notre centième commune partenaire. En outre, la scalabilité de notre plateforme technologique s’est avérée excellente et nous avons atteint le seuil de la rentabilité. La pénétration du marché allemand a aussi été couronnée de succès et cela nous motive dans la préparation de notre expansion autrichienne. Mais, en tant que start-up suisse, une implantation rapide en Suisse romande revêt une importance encore plus grande pour nous. Bio…

Lire la suite