Vols

Suisse

Pourquoi en Suisse aussi le partage de montres fait un flop

swissinfo.ch en avait parlé: des centaines de montres de luxe suisses confiées à une plateforme de partage horloger se sont envolées dans le cadre d’une affaire de fraude au Japon. En Suisse aussi, un service du même type a mis la clef sous la porte. Toke Match était un service de partage de montres de luxe actif au Japon. Fin janvier dernier, il a mis fin à ses opérations. Une partie de ses clients s’étaient vus dans l’impossibilité de récupérer les pièces qu’ils lui avaient confiées. Valeur des montres évanouies dans la nature – neuf sur dix de marques de luxe suisses: 1,9 milliard de yens (11 millions de francs). En Suisse, patrie du luxe horloger, un service de partage semblable à Toke Match a fonctionné depuis août 2019. DIALS permettait à tout un chacun de louer ou de mettre des montres en location. La firme empruntait à leurs propriétaires des pièces d’une valeur marchande égale ou supérieure à quatre mille francs. Et les relouait pour trois semaines, trois ou six mois. Prix …

Read More