Législatives : pourquoi ils se présentent

Younès Sabeur Chérif,  32 ans, Jil Jadid (Alger)  : «Il est temps de produire une nouvelle classe politique» Lunettes élégantes, barbichette et bouille sympathique, Younès Sabeur Chérif est un nom et un visage familier du paysage audiovisuel DZ. On le connaît surtout comme animateur vedette du talk show «Mazal El Hal» sur El Djazaïria One, […]

L’article Législatives : pourquoi ils se présentent est apparu en premier sur El Watan.

Lire la suite

Cinquante-six partis ont retiré les formulaires pour les législatives : Seize seulement ont pu franchir le cap des signatures

La prorogation de cinq jours des délais pour le dépôt et les souscriptions d’électeurs et des dossiers de candidature, décidée jeudi dernier par le président de la République, a-t-elle été profitable aux partis politiques ou aux postulants indépendants, qui peinaient à collecter le quorum national de signatures exigées dans la nouvelle loi portant régime électoral ? […]

L’article Cinquante-six partis ont retiré les formulaires pour les législatives : Seize seulement ont pu franchir le cap des signatures est apparu en premier sur El Watan.

Lire la suite

La crise qui secoue le parti de Benflis, Talaie El Hourriyet, s’exacerbe : Le président par intérim destitué par le comité central

Remous dans la maison de Talaie El Hourriyet ! Lancé en 2014, le parti de l’ancien chef de gouvernement Ali Benflis, qui ambitionnait de s’imposer en leader de l’opposition, vit, depuis la fin du mois de décembre 2020, date du retrait de son fondateur, une crise grave.

L’article La crise qui secoue le parti de Benflis, Talaie El Hourriyet, s’exacerbe : Le président par intérim destitué par le comité central est apparu en premier sur El Watan.

Lire la suite

Retrait des formulaires de candidature au scrutin présidentiel : Au moins 18 candidats potentiels

En 24 heures, au moins 11 Algériens, entre personnalités médiatiques et simples citoyens, ont, à en croire le ministère de l’Intérieur, retiré les formulaires de candidature au scrutin présidentiel d’avril 2019. Ils étaient à peine six à avoir effectué cette procédure dimanche dernier et leur identité n’a pas été révélée.

L’article Retrait des formulaires de candidature au scrutin présidentiel : Au moins 18 candidats potentiels est apparu en premier sur El Watan.

Lire la suite

Présidentielle du 18 avril 2019 : Ali Benflis annonce son intention de postuler

Le président du parti Talaie El Hourriyet, Ali Benflis, devrait prendre part à la présidentielle du 18 avril prochain. Il s’y prépare en tout cas. L’ancien chef de gouvernement, qui a donné du fil à retordre au clan présidentiel, notamment en 2014, fait officiellement part de sa volonté d’être dans les starting-blocks au départ de […]

L’article Présidentielle du 18 avril 2019 : Ali Benflis annonce son intention de postuler est apparu en premier sur El Watan.

Lire la suite

Élection présidentielle 2019 : Ali Benflis veut un scrutin dans les délais

Le président du parti Talaie El Hourriyet, Ali Benflis, ne veut pas d’un report de la prochaine présidentielle. Il se démarque ouvertement de l’initiative du président du MSP, Abderrazak Makri, qui avait appelé au report de l’échéance et à la prorogation du mandat actuel.

L’article Élection présidentielle 2019 : Ali Benflis veut un scrutin dans les délais est apparu en premier sur El Watan.

Lire la suite

Morosité à la veille de la présidentielle sur fond de tensions : Y a-t-il vraiment une élection en avril ?

Force est de le constater : à quelques encablures de l’élection présidentielle prévue pour avril prochain, la scène politique peine à s’emballer. L’animation préélectorale est au point mort. On est même tenté de se demander s’il y a vraiment une élection présidentielle dans quatre mois. Visuellement en tout cas, dans le paysage urbain, et même sur […]

L’article Morosité à la veille de la présidentielle sur fond de tensions : Y a-t-il vraiment une élection en avril ? est apparu en premier sur El Watan.

Lire la suite

«Une confusion règne sur la scène politique»

L’année 2018 se termine sur une crise politique aiguë» ; ce constat est établi par le parti dirigé par Ali Benflis. Le BP de Talaie El Hourriyet s’est réuni, hier, afin d’évaluer la situation politique qui prévaut dans le pays.

L’article «Une confusion règne sur la scène politique» est apparu en premier sur El Watan.

Lire la suite