À Locarno, le retour du cinéma grand écran

Le festival du film de Locarno est toujours plein de surprises, mais l’édition de cette année est doublement unique. Outre les mesures sanitaires requises, il s’agit de la première édition dirigée par Giona A. Nazzaro, une encyclopédie vivante du cinéma qui est aussi un éminent spécialiste des films d’action. L’édition qui s’ouvre le 4 août est estampillée Safe Festival, ce qui signifie qu’il sera pratiquement impossible de participer sans certificat de vaccination, certificat de guérison ou test PCR. Tout ceci afin de garantir l’objectif principal du directeur artistique Giona Antonio Nazzaro: un retour sûr à l’expérience du grand écran. Ce n’est pas seulement la pandémie qui a gardé le public devant le petit écran à la maison. L’industrie cinématographique et la façon dont nous regardons les films sont affectées par les changements radicaux qui interviennent dans la production et la distribution. Parmi les évolutions notables, citons la propagation des plateformes de streaming…

Lire la suite

La SNCB cherche 10.000 volontaires pour tester un système de tickets géolocalisés

La SNCB a lancé mardi un appel pour trouver 10.000 voyageurs qui accepteraient de tester un nouveau système d’achat de tickets basé sur la géolocalisation. Le test débutera dans le courant du mois d’août et s’étalera sur plusieurs mois.

Lire la suite

Un commerce équitable est possible – si on le veut

Toute politique agricole détermine la vie des agriculteurs, même bien au-delà des frontières nationales. Si l’Europe ne pense pas au-delà de son continent, c’est l’agriculture du Sud qui souffre. Les leviers pour plus d’équité sont connus; il faudrait maintenant les actionner. Depuis que j’ai vécu et travaillé un certain temps au Cameroun, il y a plus de 15 ans, ce pays africain est devenu pour moi une seconde patrie. Lors d’une visite, il y a cinq ans, les producteurs de lait locaux m’ont dit qu’ils ne pouvaient pratiquement plus vendre leur propre lait à cause du lait en poudre bon marché en provenance de l’Union européenne. Un an plus tôt, le système des quotas laitiers avait été aboli dans l’UE. En conséquence, une quantité beaucoup plus importante de lait avait été produite en Europe, puis vendue à des prix bradés partout – y compris en Afrique. C’est un exemple parmi d’autres: la libéralisation du marché des produits laitiers dans l’UE a entraîné des difficultés pour les…

Lire la suite

Qui blâmer pour les colères du ciel? La réponse varie au cours des siècles

La gestion des catastrophes naturelles a renforcé le rôle de l’État au 19e siècle en Suisse. Tempêtes et éboulements n’étaient plus vus alors comme les signes d’un Dieu punitif, mais comme des problèmes à régler ensemble. Les questions de culpabilité et de responsabilité se sont estompées au profit du bien commun, une attitude qui nourrit encore les débats aujourd’hui. Thème de discussion passe-partout, la météo est devenue un sujet plus politique. À l’heure du changement climatique, la distinction entre activité humaine et phénomènes violents et autres catastrophes naturelles se dissipe, notamment parce que nos modes de vie impactent la météo. Pour le météorologue Jörg Kachelmann, les tempêtes récentes ne seraient que «le début de la misère». D’autres parlent d’«hystérie climatique» et en appellent à plus de sérénité. Parmi eux, l’ex-président du Parti radical suisse Franz Steinegger. Surnommé «Katastrophen-Franz» pour avoir dû gérer à deux reprises (en 1977 et 1987) des…

Lire la suite

Nouveau week-end noir sur les routes françaises de la vallée du Rhône: de longues files sont à prévoir

Après un premier chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens le week-end dernier, Touring prévoit encore de longues files pour celui du 6 au 8 août. Les automobilistes prendront leur mal en patience sur la plupart des grands axes européens, classés rouge, tandis que les routes de la vallée du Rhône seront noires de monde.

Lire la suite

Ernst A. Heiniger: Good Morning, World!

Près de trente ans après sa mort, le photographe et cinéaste suisse deux fois oscarisé Ernst A. Heiniger est de retour avec une riche rétrospective à Winterthour. Il ne reste que quelques traces de l’enfance d’Ernst A. Heiniger. Il est né le 4 août 1909 à Engwang, dans le canton de Thurgovie. Une photo du livre publié à l’occasion de l’exposition montre la famille de paysans peu après son installation à Urdorf, dans la vallée de la Limmat, aux portes de Zurich. Personne sur cette photo n’exprime le bonheur. Ernst a reçu sa première paire de chaussures à l’âge de 10 ans. Avant cela, il marchait pieds nus. Malgré sa maladie pulmonaire, son père le laisse travailler pendant des heures dans l’écurie avec les chevaux. Lorsqu’il a exprimé le souhait de devenir artiste, son père lui a flanqué une raclée. Il n’est pas surprenant que le jeune Ernst ait développé une relation profonde avec les chevaux, qui devait l’accompagner tout au long de sa vie. Fascination pour la technologie À…

Lire la suite