La Cinquième Suisse a massivement soutenu les trois objets en votation dimanche

Les Suisses de l’étranger ont approuvé dimanche la «Lex Netflix», la réforme du don d’organes et le financement de Frontex encore plus nettement (plus de 70%) que le reste du pays. Le «röstigraben» sur les deux premiers objets, tout comme la faible participation, se constatent aussi bien en Suisse qu’à l’étranger. La population suisse a accordé un large oui aux trois objets soumis au vote dimanche 15 mai – la nouvelle loi sur les transplantations d’organes, le renforcement de l’agence européenne de garde-frontières Frontex et la «Lex Netflix». Le soutien des citoyennes et citoyens suisses expatriés à chacun de ces sujets a été encore plus marqué. Acceptée à plus de 58% par le peuple, la modification de la loi sur le cinéma – qui obligera les plateformes de streaming à financer la création de films et de séries suisses à hauteur de 4% de leur chiffre d’affaires dans le pays – a été approuvée à près de 78% par la Cinquième Suisse. Même ordre de grandeur pour la réforme de la…

Lire la suite

Platines vinyle: Cinq pistes à suivre pour faire tourner les galettes d’hier et d’aujourd’hui

En complément de l’écoute en streaming, les platines disques sélectionnées par « 20 Minutes » cultivent la nostalgie tout en surfant sur l’engouement continu pour le vinyle

Lire la suite

«Ce sont les jeunes qui ont donné le ton de la campagne sur la Lex Netflix»

Le peuple a finalement approuvé la Lex Netflix à 58,4% des voix ce dimanche. Les jeunes auront toutefois fait trembler le camp du oui. La politologue de gfs.bern Cloé Jans analyse ce vote marqué par un conflit générationnel. Comme dans la plupart des pays de l’Union européenne (UE), les géants du streaming devront contribuer au financement de la production cinématographique en Suisse. L’issue du vote est restée longtemps incertaine, mais le peuple a finalement accepté dimanche la modification de la loi sur le cinéma. La campagne a donné lieu à de vifs débats, mais elle est dans l’ensemble restée calme. La politologue de gfs.bern Cloé Jans s’attend à une campagne bien plus émotionnelle avant la prochaine votation qui touchera l’audiovisuel, soit l’initiative qui veut plafonner la redevance radio-TV à 200 francs. swissinfo.ch: Les partisanes et les partisans de la Lex Netflix étaient partis avec une large avance qui n’a cessé de se réduire au cours de la campagne, faisant ainsi…

Lire la suite

La Suisse fera passer à la caisse les géants du streaming

Les plateformes de streaming devront soutenir le cinéma suisse. Le peuple suisse a approuvé dimanche la Lex Netflix à 58% des voix, selon la première projection publiée par l’institut gfs.bern. Le suspens autour de la loi sur le cinéma n’aura pas duré ce dimanche. Le peuple suisse a accepté à 58% la Lex Netflix, selon la première projection publiée par gfs.bern. Les plateformes de streaming devront ainsi financer la création de films et de séries suisses à hauteur de 4% de leur chiffre d’affaires réalisé dans le pays. Les opérateurs qui refusent d’investir devront s’acquitter d’une taxe. La règle s’appliquera également aux chaînes de télévision étrangères diffusant des publicités qui ciblent le public suisse. En outre, le texte impose aux plateformes de diffuser une part de 30% d’œuvres européennes ou suisses. La loi suisse n’a rien d’inédit. Près de la moitié des États européens ont déjà introduit une obligation similaire avec des taux qui varient de 1% au Portugal à 26% en…

Lire la suite

Les Suisses votent sur la Lex Netflix, le don d’organes et le financement de Frontex

Le suspense des votations fédérales de dimanche se concentre autour de la loi sur le cinéma, dont l’issue reste incertaine. Le peuple se prononce aussi sur deux objets qui devraient être acceptés: la modification de la loi sur la transplantation et le financement de Frontex. Quelle que soit l’issue du vote, les jeunes des partis de droite auront réussi à créer le débat avec leur référendum contre la nouvelle loi sur le cinéma. L’obligation pour les plateformes de visionnement en ligne d’investir dans des productions helvétiques a davantage fait polémique que les deux autres objets soumis au peuple dimanche. Les citoyennes et les citoyens se prononcent sur une modification de la loi sur le cinéma, aussi appelée «Lex Netflix». Le projet veut contraindre les plateformes de streaming à financer la création de films et de séries suisses à hauteur de 4% de leur chiffre d’affaires réalisé dans le pays. La mesure devrait permettre de verser chaque année 18 millions de francs…

Lire la suite

Eurovision 2022 : « Stéphane Bern, sois gentil, s’il te plaît, je te le demande », exhorte Mika

Cette semaine, à Turin, Mika est l’un des maîtres de cérémonie du concours. Alors que la finale se déroulera samedi, il livre ses impressions en exclusivité à « 20 Minutes »

Lire la suite

Comment Netflix peut faire face à la concurrence ? « La plateforme envisage d’introduire une formule d’abonnement moins cher que l’actuelle avec de la publicité »

Après avoir perdu 200 000 petits abonnés sur un total de plus de 220 millions, Netflix a plongé en Bourse le 20 avril et doit désormais faire face à une plainte de ses actionnaires. Capucine Cousin, autrice d’un livre sur la saga du géant de la vidéo à la demande, explique les raisons de ces vives réactions.

Lire la suite

La plateforme Disney+ part à la conquête des adultes

Même si Disney+ « s’est développée très, très rapidement » depuis son lancement en novembre 2019 aux Etats-Unis, le groupe, qui règne dans les contenus jeunesse, a « capturé tous les consommateurs qu’il pouvait avec cette marque familiale ».

Lire la suite

Fortnite de retour sur les iPhone grâce à Microsoft

Les utilisateurs d’iPhone et amateurs du jeu phénomène Fortnite vont de nouveau pouvoir y jouer sur leur smartphone, via le service de jeu vidéo à distance de Microsoft, Xbox Cloud Gaming.

Lire la suite

Des investisseurs portent plainte contre Netflix après la perte d’abonnés

Netflix a annoncé le 19 avril avoir perdu 200.000 abonnés dans le monde au premier trimestre par rapport à fin 2021, une première depuis plus de 10 ans.

Lire la suite

Le suspense règne autour de la «Lex Netflix»

À deux semaines des votations fédérales du 15 mai, l’issue du vote sur la loi sur le cinéma reste incertaine, selon le deuxième sondage de la SSR. Les deux autres objets sont moins disputés: le peuple devrait accepter largement la loi sur la transplantation et le financement de Frontex. Les partisanes et partisans de la loi sur le cinéma ont perdu du terrain au cours de la campagne, révèle le deuxième sondage de la SSR réalisé fin avril par l’institut gfs.bern. Le 15 mai, les Suisses se prononceront sur une nouvelle législation qui veut faire passer à la caisse les grandes plateformes de vidéo à la demande, en les obligeant à financer les créations de films et de séries suisses à hauteur de 4% de leur chiffre d’affaires réalisé dans le pays. Le sondage Pour la seconde enquête démographique en vue de la votation fédérale du 15 mai 2022, l’Institut gfs.bern a interrogé, entre le 20 et le 27 avril, 6 315 personnes ayant le droit de vote, sélectionnées de manière représentative et…

Lire la suite

Les actionnaires de M6 approuvent le projet de fusion avec le groupe TF1

Le projet doit être finalisé début 2023 après avoir reçu l’accord de l’Arcom (ex-CSA) et de l’Autorité de la concurrence

Lire la suite