Souvenir

Suisse

L’action humanitaire dans le viseur des écrivains suisses

Fille d’un ancien fonctionnaire de la Direction du développement et de la coopération (DDC), la romancière neuchâteloise Fanny Wobmann pose un regard critique sur l’aide humanitaire proposée aux populations africaines. Son livre s’inscrit dans une démarche initiée par d’autres écrivains suisses avant elle. Une forêt. Fanny Wobmann la reçoit en héritage un jour d’hiver. Six hectares, qu’elle partage avec ses deux sœurs, situés en contrebas de La Chaux-de-Fonds où elle est née il y a 40 ans. «J’étais donc copropriétaire d’un morceau de nature. C’était impressionnant, beau et perturbant», écrit-elle à la première page de son récit intitulé Les arbres quand ils tombent (Quidam éditeur, Paris). Son père, bûcheron, avait acheté cette forêt qu’il a donc léguée à ses filles. Un cadeau précieux pour Fanny Wobmann, qui confie aimer fortement la nature. Dans la forêt héritée où elle va se promener, elle découvre tout d’un coup la notion de «frontières», celles d’un territoire qui désormais …

Read More
Suisse

Le «centre de l’univers moral»? Comment les États-Unis ont façonné le rôle international de Genève

Après la Première Guerre mondiale, les Américains voyaient en Genève une ville du même niveau que Jérusalem et Rome. George Washington, déjà, aurait aimé importer l’Université de Genève. La cité de Calvin est apparue pour la première fois sur la carte mondiale du droit international à cause d’un navire de guerre, l’Alabama. La Genève internationale ne serait sans doute pas ce qu’elle est aujourd’hui sans les Etats-Unis. Et l’ascension de Genève en tant que ville des organisations internationales s’accompagne d’admiration et d’intercession de la part des Etats-Unis. L’enthousiasme américain pour Genève en tant que ville, mais aussi et surtout en tant qu’idée, atteint son apogée après la Première Guerre mondiale. Genève est alors considérée au même rang que Jérusalem, Athènes, Rome et Constantinople par «National Geographic», qui écrit en 1919 que la ville a de quoi devenir «le centre de l’univers moral de l’humanité», en tant que siège de la Société des Nations. George Washington …

Read More
Suisse

Son visa est expiré d’un jour, la police zurichoise lui inflige une amende de 350 francs

À l’aéroport de Zurich, une ressortissante canadienne en transit a été amendée pour entrée illégale en Suisse. Son visa n’était pourtant périmé que depuis un jour. Aux yeux du Secrétariat d’État aux migrations, les polices des douanes devraient faire preuve de tolérance dans ce type de cas. «Il s’agit d’un acte de pure méchanceté qui m’a laissé un souvenir amer de la Suisse.» Poorneema Devi Bunjun, une citoyenne canadienne de 38 ans, est très remontée contre la Confédération. La cause de sa colère: une amende de 350 francs de la police zurichoise pour entrée illégale en Suisse, dont la facture est arrivée dans sa boîte aux lettres à Montréal le 15 mars. Pour comprendre l’origine de cette sanction, il faut remonter à octobre dernier. La Canadienne vient de passer trois mois de vacances en Allemagne. Avant de rentrer chez elle, elle souhaite rendre visite à sa famille à l’île Maurice. Pour s’y rendre, elle prend un vol à Leipzig qui transite par Zurich. Une erreur de calcul coûteuse …

Read More
Suisse

Que font les Suisses au Conseil de l’Europe à Strasbourg?

Le jugement en faveur des Aînées pour la protection du climat a mis le Conseil de l’Europe sous le feu des projecteurs, alors que cet organe fait rarement la une des journaux. Une plongée dans cette institution âgée de 75 ans, où siègent des politiciens suisses. Le jour se lève sur la gare de Bâle. Sibel Arslan arrive sur le quai un café à la main. C’est déjà son deuxième. Elle n’a pas beaucoup dormi. La veille, son dernier rendez-vous s’est terminé après 23 heures. «Est-ce que ça va si nous voyageons en deuxième classe?», demande la conseillère nationale écologiste. Le voyage se poursuit jusqu’à Strasbourg, où la politicienne suisse est membre du Conseil de l’Europe. Elle survole le programme du jour pendant le trajet. Ce n’est évidemment pas la première fois qu’elle le consulte. Qu’est-ce que le Conseil de l’Europe? Le Conseil de l’Europe est «le gardien des droits de l’homme, de la démocratie et de l’État de droit». Fondé en 1949, après la Seconde Guerre mondiale, il a pour …

Read More
Belgique

Ce Bruxellois reconstitue l’existence de son père, mort dans les camps : « Je viens de recevoir son premier cadeau »

Durant la Deuxième Guerre mondiale, de nombreux Belges ont rejoint des mouvements de résistance pour lutter contre l’Allemagne. Parmi eux se trouvait Alphonse De Jongh. Arrêté en 1941, il laissera derrière lui sa femme et son fils sans jamais redonner de signe de vie. Pour ne pas oublier son père, Edouard De Jongh consacrera sa vie à reconstituer son existence pièce par pièce. Dans le cadre de ce dossier “Il était une fois”, La Libre est allée à la rencontre de cet homme pour recueillir son récit et découvrir la vie de son père. …

Read More
Tunisie

L’ancien ambassadeur américain à Tunis appelle à protéger la démocratie tunisienne – Actualités Tunisie Focus

Les conflits au Moyen-Orient ont depuis longtemps des répercussions effrayantes sur la sécurité et la stabilité internationales. La protection de la démocratie tunisienne constituerait une lueur d’espoir, écrit l’ancien ambassadeur américain à Tunis Gordon Gray. La Tunisie, où j’ai eu le privilège de servir comme ambassadeur des États-Unis pendant sa révolution et les premières étapes de sa transition démocratique, présente une opportunité unique pour les États-Unis et l’Union européenne de démontrer leur engagement en faveur de la démocratie. Après avoir défendu la révolution et la transition démocratique du pays, les États-Unis et l’UE doivent désormais réaffirmer leur soutien à la

L’article L’ancien ambassadeur américain à Tunis appelle à protéger la démocratie tunisienne est apparu en premier sur Actualités Tunisie Focus.

Read More
InternationalTunisie

Le Rwanda rend hommage aux victimes du génocide et déplore l’apathie de la communauté internationale – Actualités Tunisie Focus

Les commémorations du génocide rwandais de 1994 ont réuni des dirigeants du monde entier à Kigali ce 7 avril. Le Président rwandais Paul Kagame a déploré l’apathie de la communauté internationale lors des massacres. Le Président rwandais Paul Kagame a assisté ce dimanche 7 avril au dépôt de gerbes au Mémorial du Génocide à Kigali où les restes de plus de 250.000 victimes sont inhumées, allumant lui-même la flamme du souvenir, relate le journal rwandais New Times. La communauté internationale « nous a tous laissés tomber » durant le génocide, a déclaré le dirigeant à cette occasion. La cérémonie a réuni des

L’article Le Rwanda rend hommage aux victimes du génocide et déplore l’apathie de la communauté internationale est apparu en premier sur Actualités Tunisie Focus.

Read More
Suisse

Les Grisons d’il y a 500 ans, une démocratie sans égalité – SWI swissinfo.ch

Cette année 2024 est une année de célébrations pour les Grisons, qui fêtent leurs 500 ans. Historien et professeur en Californie, Randolph Head a retracé l’histoire démocratique précoce de ce canton suisse. Il explique comment ce système fonctionnait en dehors de toute idée d’égalité. Randolph Head est professeur d’histoire européenne à l’Université de Californie à Riverside. L’histoire suisse est l’un de ses péchés mignons. Dans le cadre de sa thèse, il a rédigé la première histoire moderne de la démocratie dans les Grisons au 17e siècle. Et ce, après avoir abandonné l’idée de plancher sur la Chine… swissinfo.ch: Les Grisons célèbrent leurs 500 ans. De quoi la population de ce canton devrait-elle se souvenir? Randolph Head: Dans le monde actuel fait d’États, on célèbre les origines de ces derniers. On peut faire remonter celle des Grisons, en tant qu’entité unifiée, à la République des trois ligues, en 1524. Avant cela déjà, la région connaissait de nombreux traités et un tas …

Read More
Suisse

La Suisse a-t-elle besoin d’une grande banque internationale? – SWI swissinfo.ch

Un débat houleux fait rage en Suisse sur l’opportunité d’avoir une seule banque géante. Certains affirment que le pays tirera profit d’une banque UBS élargie, tandis que d’autres estiment qu’elle menace l’économie. UBS s’est imposée comme la seule puissance bancaire mondiale de la Suisse après avoir racheté sa rivale, Credit Suisse, en 2023. Présente dans le monde entier, UBS combine la gestion de fortune et d’actifs avec la banque d’investissement et les services de détail nationaux pour les particuliers et les entreprises. Elle dispose également d’un bilan deux fois plus important que la production économique annuelle de la Suisse. L’Association suisse des banquiers (ASB) estime que la taille est synonyme de force lorsqu’il s’agit de rivaliser avec d’autres grandes banques dans le monde. «Si la Suisse veut jouer le rôle de centre financier international, elle a besoin d’au moins une grande banque internationale», affirme l’ASB. De nombreux politiciens, dont Peter Hegglin du Parti …

Read More