De stripteaseuse à candidate au Congrès américain: l’improbable destin d’Alexandra Hunt

Alexandra Hunt pourrait bien devenir la première ancienne stripteaseuse à occuper une fonction publique aux Etats-Unis.

Lire la suite

« Préparez-vous à affronter la quatrième vague de Covid », avertit Frank Vandenbroucke

« Nous devrons tous nous serrer les coudes pour contenir la quatrième vague de la pandémie de Covid », a affirmé mercredi soir le ministre de la Santé Publique Frank Vandenbroucke (Vooruit) au cours de l’émission « Terzake », sur la chaîne de télévision publique Canvas (VRT).

Lire la suite

Le gouvernement britannique rejette les appels à rétablir des restrictions contre le Covid-19

Le gouvernement britannique a rejeté mercredi les appels croissants à rétablir des restrictions anti-Covid tels le masque en intérieur face à l’envolée des contaminations, préférant en l’état miser sur la vaccination et de nouveaux traitements.

Lire la suite

Vaccination : Où en est-on des injections de 3e dose contre le Covid-19 ?

Deux millions de personnes ont déjà reçu leur dose de rappel. Pas assez, selon le gouvernement, mais les médecins ne tirent pas la sonnette d’alarme

Lire la suite

Une université suisse s’attaque aux préjugés sexistes dans les facultés de médecine

La recherche et l’enseignement médicaux ont longtemps été critiqués comme étant «aveugles aux questions de genre», «orientés vers les hommes» ou faits par les hommes pour les hommes. L’Université de Lausanne entend remédier à cette situation: elle est l’une des rares institutions du monde à intégrer la dimension genre dans l’enseignement de la médecine. Carole Clair et Joëlle Schwarz, coresponsables de l’unité médecine et genre du Centre universitaire de médecine générale et de santé publique (Unisanté) à Lausanne, souhaitent que les futurs médecins aient connaissance des différences entre les sexes en santé. Hommes et femmes ne sont pas affectés de la même manière par certaines maladies et vivent celles-ci souvent différemment, ce qui peut avoir d’importantes conséquences sur la manière dont une maladie est diagnostiquée et traitée. Pourtant, les facultés de médecine abordent rarement les questions du sexe et du genre dans leur cursus, excepté en matière de santé reproductive.

Lire la suite