«Nous considérons comme un crime ce que la recherche fait subir aux animaux»

Renato Werndli milite au sein du comité d’initiative «Oui à l’interdiction de l’expérimentation animale et humaine», afin de convaincre le peuple suisse d’accepter le texte en votation le 13 février. Il dévoile ses arguments en faveur d’une meilleure protection des animaux et d’une médecine plus sûre. Une interdiction totale de l’expérimentation animale et humaine est au menu des votations fédérales du 13 février. Si l’initiative populaire était acceptée, la Suisse deviendrait le premier pays au monde à introduire de telles restrictions. Renato Werndli est membre fondateur de l’organisation suisse alémanique «Ärztinnen und Ärzte für Tierschutz in der Medizin» (Médecins en faveur de la protection des animaux en médecine) et cofondateur du premier cabinet médical végane de Suisse. Il s’engage depuis des décennies en faveur des droits des animaux. Renato Werndli explique pourquoi il fait campagne pour une interdiction totale de l’expérimentation animale. Liens utiles Le texte…

Lire la suite

«Interdire l’expérimentation animale aurait un effet dévastateur»

La mise en œuvre de l’initiative populaire «Oui à l’interdiction de l’expérimentation animale et humaine» affecterait gravement le secteur suisse de la santé, met en garde Ensar Can. Ce représentant d’economiesuisse explique pourquoi l’organisation faîtière des milieux économiques fait campagne contre ce texte soumis au peuple le 13 février. Une interdiction totale de l’expérimentation animale et humaine est au menu des votations fédérales du 13 février. Si l’initiative populaire était acceptée, la Suisse deviendrait le premier pays au monde à introduire de telles restrictions. Ensar Can est économiste et travaille depuis 2016 comme chef de projet au sein de l’organisation faîtière economiesuisse. Il est notamment responsable des sujets liés à l’innovation et à la recherche. Ensar Can dévoile les raisons qui poussent les milieux économiques à faire campagne contre une interdiction totale de l’expérimentation animale. Liens utiles Le texte complet de l’initiative populaire «Oui à…

Lire la suite

«Sous l’angle éthique, l’expérimentation animale suscite la controverse depuis longtemps»

Une initiative populaire veut interdire l’expérimentation animale en Suisse. Mais ce texte ne servirait pas entièrement les animaux, avance une juriste. La relation entre l’être humain et l’animal est en passe d’être renégociée en Suisse avec trois initiatives qui relancent le débat. Le 13 février, la population du canton de Bâle-Ville devra dire si elle souhaite ancrer à l’avenir les droits fondamentaux des primates dans la constitution cantonale. Ce même jour, le peuple suisse devra aussi se prononcer sur une initiative qui veut interdire l’expérimentation animale et humaine. Ainsi que l’importation de produits développés à l’aide d’expériences faites sur des animaux, même indirectement. Si les règles et les champs d’application diffèrent, ces initiatives mettent tout de même une réalité en exergue: l’homme continue de dominer l’animal pour assouvir d’abord ses besoins (viande, lait, œufs, laine), en reléguant l’intérêt de ce dernier au second plan, tout en faisant fi de ses…

Lire la suite

Ce qui attend la Suisse: les grands rendez-vous politiques de 2022

Protection du climat, protection des animaux, protection de la jeunesse, protection du paysage: en politique intérieure, la Suisse se questionnera sur sa moralité l’an prochain. En politique extérieure, elle oscillera entre le glamour dans son rôle de médiatrice internationale et son isolement en Europe. La nouvelle année débute par un menu plutôt copieux pour le Souverain. Il devra se prononcer sur pas moins de quatre objets, lors du premier des quatre traditionnels dimanches de votations fédérales, le 13 février. Au programme: deux initiatives populaires, qui demandent respectivement l’interdiction de l’expérimentation animale et de la publicité pour le tabac ciblant les jeunes et les enfants; ainsi que deux référendums, le premier sur un paquet d’aide destiné aux médias, le second contre l’abrogation d’un impôt sur les grandes sociétés au niveau fédéral. Tout au long de ce millésime politique 2022, la protection de l’environnement et du climat sera une nouvelle fois à l’honneur.

Lire la suite

La Suisse vote à nouveau sur l’interdiction de l’expérimentation animale

Des militants et militantes de la cause animale veulent bannir totalement les expériences sur les êtres vivants en Suisse. Leur initiative populaire est soumise au vote le 13 février. Un texte jugé trop extrême par l’ensemble du Parlement, qui craint une entrave majeure au développement de la recherche scientifique et médicale en Suisse. De quoi parle-t-on? Pour la quatrième fois de son histoire, le peuple suisse est appelé à voter sur l’interdiction de l’expérimentation animale. Il a déjà rejeté trois initiatives populaires sur ce thème en 1985 (à 70%), 1992 (à 56%) et 1993 (à 72%). Le texte soumis au verdict des urnes le 13 février veut bannir toutes les expériences sur les humains et les animaux, ainsi que l’importation de nouveaux produits développés avec de telles expérimentations. L’expérimentation animale est-elle très répandue en Suisse? Environ 600’000 animaux ont été utilisés chaque année pour des expériences durant la dernière décennie, mais ce chiffre est en…

Lire la suite

Un Suisse fonde un sanctuaire pour éléphants en Thaïlande

Il a fait de sa passion de longue date pour les éléphants son métier. Urs Fehr est parti vivre en Thaïlande et y a fondé un refuge pour pachydermes maltraités – ou comment l’ennui peut mener à des projets de grande envergure. «Je m’ennuyais un peu en Suisse», dit le quadragénaire originaire de Lenzburg (canton d’Argovie) qui travaillait dans la sécurité. «Alors ma compagne thaïe et moi avons décidé de partir nous installer dans son pays d’origine, pour changer de décor.» Nous étions en 2015. Urs Fehr avait 36 ans. Sans projet précis, le couple commence par louer une maison à Phuket, «parce que c’est une région touristique qui offre plus d’opportunités que le nord dont ma compagne est originaire», précise le Suisse. La province de Phuket et celles alentours sont effectivement des destinations prisées des vacanciers. En 2019, avant la pandémie de coronavirus, la Thaïlande a accueilli 40 millions de touristes, dont 14 millions à Phuket. Retrouvez quotidiennement sur notre…

Lire la suite

Présidentielle 2022 : La cause animale, de plus en plus un critère de vote ?

Immigration, pouvoir d’achat, sécurité…. Pour l’instant, la campagne présidentielle tourne en boucle autour de ces trois thèmes. Mais la protection animale, à laquelle de plus en plus des França

Lire la suite

La difficile protection des baleines franches dans les « eaux les plus industrialisées au monde »

Décimées par des siècles de pêche, les baleines franches d’Atlantique Nord ont peu à peu retrouvé des forces à partir de 1935, jusqu’à atteindre 481 individus en 2011. Mais depui

Lire la suite