Prague va expulser 18 agents russes, Moscou contre-attaque en expulsant 20 diplomates tchèques

Le Premier ministre tchèque Andrej Babis (droite) et son ministre des Affaires étrangères Jan Hamacek (gauche).Ils ont été identifiés comme des agents des services d’espionnage. La Russie a annoncé dimanche que 20 employés de l’ambassade tchèque à Moscou étaient désormais « persona non grata » et devaient quitter le pays avant la fin de la journée lundi 19 avril.

Lire la suite

Présidentielle 2022 : Les gauches s’entendent pour poursuivre le dialogue

Après trois heures de réunion à huis clos, la plupart de la vingtaine de dirigeants et cadres de gauche affichaient leur satisfaction de voir dialoguer une famille souvent émiettée

Lire la suite

Le jeu de la présidentielle française de 2022 ne se résume pas à un duel Macron-Le Pen : « On a toujours un candidat qui s’invite au second tour, des surprises, des affaires… »

Emmanuel Macron et Marine Le Pen font la course en tête dans les sondages à un an du scrutin. L’avance du Président sur la candidate d’extrême droite se réduit. Un candidat-surprise est toujours possible, et viendrait de la droite.

Lire la suite

Réseaux sociaux : Le gouvernement va dépenser 2,8 millions d’euros pour surveiller sa « réputation » en ligne

Le service d’information du gouvernement a passé un accord de près de 3 millions d’euros avec plusieurs entreprises, dont Visibrain, pour faire une veille des échanges sur les réseaux sociaux

Lire la suite

La Russie réplique aux sanctions des Etats-Unis, qui dénoncent une « escalade regrettable »

La Russie a riposté vendredi aux nouvelles sanctions américaines, avec notamment l’expulsion de diplomates et l’interdiction faite à de hauts responsables d’entrer sur son territoire, conduisant les Etats-Unis à dénoncer une « escalade regrettable » et à menacer Moscou d’une énième contre-attaque.

Lire la suite

Mélenchon perd son procès en diffamation contre le rapporteur ayant dénoncé des irrégularités dans ses dépenses à la présidentielle de 2017

Le rapporteur de la Commission des comptes de campagne qui avait dénoncé des « irrégularités » dans les dépenses de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle de 2017 a été relaxé vendredi des poursuites en diffamation intentées contre lui par le dirigeant de La France insoumise.

Lire la suite