Elio Di Rupo: « Il faudra un à deux ans pour reloger tout le monde »

Elio Di Rupo (PS), le ministre-président wallon, s’exprime pour la première fois longuement sur les inondations et leurs conséquences pour la Wallonie dans différents médias samedi matin. Il s’engage à trouver les moyens pour soutenir les sinistrés, mais « il faudra un à deux ans pour reloger tout le monde ». Le socialiste se prononce contre une commission d’enquête.

Lire la suite

Dans la famille Dedonder, la passion du foot: « Dans ma chambre, j’avais des posters d’équipes de foot. C’était un peu bizarre à l’époque »

La politique, ce sont – aussi – des batailles homériques, des affrontements farouches, des joutes serrées. Est-ce parce que leur métier les habitue à mener parfois des batailles homériques que de nombreux hommes et femmes politiques en pincent pour le football ? Ou est-ce, plus prosaïquement, parce qu’en affichant les couleurs du club local ils espèrent toucher leurs supporters qui sont aussi des électeurs ? La Libre part cette semaine à la rencontre de ces mordus du ballon rond qui se sont égarés dans les travées des parlements. Aujourd’hui, Ludivine Dedonder. Avant d’entrer en politique, la ministre de la Défense a été journaliste sportive.

Lire la suite

« L’Open VLD et le CD&V vivent une situation schizophrénique, entre le gouvernement fédéral et le gouvernement flamand »

Ivan De Vadder, journaliste flamand et présentateur à la VRT, était l’Invité de Maxime Binet dans « Il faut qu’on parle » sur DH Radio.

Lire la suite

Rajae Maouane : « L’absence d’un club de foot pour filles à Molenbeek a été une grosse frustration »

La politique, ce sont – aussi – des batailles homériques, des affrontements farouches, des joutes serrées. Est-ce parce que leur métier les habitue à mener parfois des batailles homériques que de nombreux hommes et femmes politiques en pincent pour le football ? Ou est-ce, plus prosaïquement, parce qu’en affichant les couleurs du club local ils espèrent toucher leurs supporters qui sont aussi des électeurs ? La Libre part cette semaine à la rencontre de ces mordus du ballon rond qui se sont égarés dans les travées des parlements. Aujourd’hui, Rajae Maouane, coprésidente d’Écolo.

Lire la suite