Platines vinyle: Cinq pistes à suivre pour faire tourner les galettes d’hier et d’aujourd’hui

En complément de l’écoute en streaming, les platines disques sélectionnées par « 20 Minutes » cultivent la nostalgie tout en surfant sur l’engouement continu pour le vinyle

Lire la suite

Du potager au barbecue, terrasses et jardins connectés vous invitent à leurs tables 2.0

Avec les beaux jours, vos balcons, terrasses et jardins n’attendent rien d’autre que vos soirées gourmandes et branchées pour lesquelles « 20 Minutes » propose quelques conseils technos

Lire la suite

Birò : Le petit quadricycle électrique qui veut concurrencer la Citroën AMI arrive en France

Avec ses 100 km d’autonomie et sa taille réduite, le quadricycle électrique Birò que « 20 Minutes » a pu tester est un nouveau concurrent pour l’AMI de Citroën

Lire la suite

Le quidditch prêt à lâcher Harry Potter pour devenir un vrai sport

Inspiré de l’univers de Harry Potter, le quidditch a conquis une quarantaine de pays mais cet ovni sportif à califourchon sur un bâton veut s’émanciper du célèbre sorcier pour devenir une discipline à part entière.

Lire la suite

À Azovstal, les derniers combattants ukrainiens résistent toujours malgré d’immenses difficultés

Avec de moins en moins de munitions et de nourriture, et des conditions de vie extrêmes, les derniers combattants ukrainiens retranchés dans l’usine Azovstal luttent toujours au moment où l’armée russe resserre son emprise sur cette dernière poche de résistance à Marioupol (sud-est).

Lire la suite

SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside le Conseil d’Administration de la Fondation pour la Sauvegarde du Patrimoine Culturel de Rabat

blank

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, Présidente de la Fondation pour la Sauvegarde du Patrimoine Culturel de Rabat, a présidé, vendredi, le Conseil d’Administration de la Fondation. Lors de ce Conseil d’Administration consacré a arrêter les comptes pour les exercices 2020 et 2021, Son Altesse Royale s’est félicitée de la dernière décision du Comité …

Lire la suite

Nantes : Ecrans géants et circulation perturbée, ce qu’il faut savoir avant la finale de Coupe de France

Circulation, transports en commun, écrans géants… Voici les informations pratqiues à retenir pour suivre la finale de Coupe de France à Nantes

Lire la suite

Entre vie professionnelle carbonée et engagement climatique, Justine Dupont ou le paradoxe des surfeurs

La surfeuse Justine Dupont évoque pour « 20 Minutes » son engagement pour l’environnement et pointe du doigt le paradoxe des surfeurs, entre amour de leur élément et empreinte carbone élevée

Lire la suite

« S’il y a des bombardements, nous augmentons simplement le volume »: musique techno à fond, les livreurs fous de Kharkiv

Le coffre rempli à ras bord de vivres, la musique techno à fond: dans leur Opel Astra rouge, trois jeunes Ukrainiens livrent chaque jour de l’aide humanitaire dans des quartiers de Kharkiv régulièrement visés par les roquettes russes.

Lire la suite

Le plastique est-il au menu des poissons de l’Antarctique?

Après environ trois semaines de voyage en mer, le navire de recherche Polarstern est arrivé sur notre principal lieu d’échantillonnage en Antarctique. La glace et les icebergs s’étendent à perte de vue, mais les plastiques ne sont pas visibles à l’oeil nu. Pour savoir si les poissons ingèrent des microplastiques, nous devons examiner l’intérieur de leur tube digestif. À bord du navire, chaque poisson capturé est disséqué pour en retirer le tube digestif, qui est ensuite conservé en vue d’une analyse ultérieure au laboratoire de Bâle. Les poissons sont également utilisés pour d’autres types d’analyses. Aucune partie du poisson n’est gaspillée. Nos collègues à bord du Polarstern prélèvent des échantillons de sang et de tissus sur le foie, les gonades, les nageoires, les muscles, les yeux et les otolithes, de petits os dans la tête des poissons qui les aident à garder l’équilibre. Mais avant cela, il faut d’abord capturer les poissons. Nous utilisons différents types d’engins,…

Lire la suite

Notes de terrain de l’Antarctique

Les régions polaires de la Terre font régulièrement parler d’elles en raison des températures record et de la fonte des glaciers et des calottes glaciaires. Il est essentiel que les scientifiques retournent régulièrement sur les mêmes sites de recherche pour suivre l’évolution du climat et ses répercussions sur les écosystèmes fragiles. Mais les chercheurs ont une autre raison de se rendre sur place: la pollution plastique croissante des océans. Ce printemps, Gabriel Erni Cassola et Kevin Leuenberger de l’Université de Bâle sont à bord du brise-glace allemand «Polarstern» dans l’océan Austral qui encercle l’Antarctique. Ils nous emmènent avec eux pour nous montrer leur travail de terrain via ce blog en huit épisodes. Les textes sont courts car les deux scientifiques ne disposent que de données limitées pour nous transmettre leur vécu sur place. Les chercheurs veulent découvrir comment les animaux et les bactéries de l’Antarctique sont affectés par les microplastiques. Ils…

Lire la suite

Pourquoi étudions-nous la pollution plastique dans l’Antarctique?

La pollution plastique a été détectée partout où les scientifiques l’ont recherchée, des profondeurs de l’océan à la neige des Alpes, et du pôle Nord au pôle Sud. Mais si le plastique est partout, alors pourquoi aller en Antarctique pour étudier cette forme de pollution? En comparaison avec d’autres régions du globe, l’Antarctique et l’océan Austral ont été moins impactés par l’activité humaine et sont donc encore relativement vierges. L’ingestion de plastique par les oiseaux de l’Antarctique a néanmoins été signalée depuis le début des années 1980, et les microplastiques en particulier ont été observés au moins depuis 2009. On pense que les courants océaniques limitent en partie la propagation des débris plastiques marins d’autres océans, comme l’océan Atlantique, vers l’océan Austral. Notes de terrain de l’Antarctique Ce printemps, Gabriel Erni Cassola (à droite) et Kevin Leuenberger (à gauche) de l’Université de Bâle sont à bord du brise-glace allemand «Polarstern» dans…

Lire la suite

« Balle dans la tête »: à la morgue de Boutcha, autopsies de crimes de guerre

« Numéro 365, c’est à vous »?, demande sous son masque un volontaire ukrainien en montrant une housse mortuaire grise posée au pied d’une remorque, où 12 autres corps attendent pêle-mêle une place dans la petite morgue de Boutcha.

Lire la suite

Consignes sur les canettes: une « analyse de faisabilité » qui passe mal du côté des Engagés

La ministre wallonne de l’Environnement Céline Tellier s’apprête à lancer une « analyse de faisabilité » pour objectiver l’impact de l’instauration éventuelle d’une consigne sur les canettes, rapportait mardi matin Le Soir.

Lire la suite

A Boutcha, des habitants reviennent après le départ des « salopards »

Hanna Predko avait fui Boutcha, bombardée puis occupée un mois par des soldats russes, accusés d’y avoir commis des exactions. Jeudi, elle est revenue chez elle, « heureuse » que l’armée ukrainienne ait « chassé ces salopards ».

Lire la suite