Louisa Hanoune : Une libération et des zones d’ombre


Convaincus de son innocence, ils étaient nombreux à croire en la libération de Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), de la prison de Blida, où elle était maintenue en détention depuis neuf mois et un jour.

Lire la suite

Saïd Bouteflika, Mohamed Mediène et Louisa Hanoune devant le juge : «Il n’a jamais été question de limoger Gaïd Salah»


Le procès en appel de Saïd Bouteflika, frère-conseiller du Président déchu, des deux anciens patrons des services de renseignement, le général de corps d’armée à la retraite, Mohamed Mediène dit Toufik, le général-major à la retraite, Bachir Tartag, et

Lire la suite

Après son affront à Macron, Cédric Villani écarté de La République en marche

Cédric Villani n’est plus membre de La République en marche: trois jours après avoir maintenu sa candidature à la mairie de Paris et opposé une fin de non-recevoir à Emmanuel Macron, le mathématicien a été, sans surprise, exclu par le …

Lire la suite

Il sera inhumé demain au carré des martyrs à El Alia (Alger)


Le général de corps d’amée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) est décédé, hier à Alger vers 6h, suite à un arrêt cardiaque.

Agé de 80 ans, il a succombé …

Lire la suite

Municipales 2020 à Paris: Cédric Villani dévoile ses 17 chefs de file

Cédric Villani en campagne à Paris le 10 novembre 2019. — ISA HARSIN/SIPA

Des candidats issus de la société civile ou d’associations, des élus ou militants : Cédric Villani, candidat dissident LREM aux élections municipales à Paris, a dévoilé jeudi soir les …

Lire la suite

Ses avocats révèlent : Ce qu’a dit Louisa Hanoune au juge…


Condamnée par le tribunal militaire de Blida à 15 années de réclusion criminelle, au même titre que les deux anciens patrons des services secrets, Mohamed Mediène et Bachir Tartag, ainsi que Saïd Bouteflika, frère conseiller du Président déchu, Louisa Hanoune,

Lire la suite

Sans salaires depuis 3 mois, les travailleurs de SLC et Divona en colère


Gel des comptes des entreprises de Lotfi Nezzar

Les salariés de la société SLC (Smart Link Com) et Divona, appartenant à Lotfi Nezzar, fils de l’ancien ministre de la Défense, Khaled Nezzar, ont observé hier matin un sit-in au …

Lire la suite

Me Aït Larbi : «le procès n’a été ni équitable ni public»


Dans un communiqué rendu public hier, le tribunal militaire de Blida a déclaré avoir statué en «audience publique» sur le dossier des poursuites «engagées contradictoirement contre Bouteflika Saïd, Mediène Mohamed, Tartag Athmane et Hanoune Louisa qui ont comparu devant le

Lire la suite

Des zones d’ombre persistent


Procès de l’affaire des «réunions secrètes» au tribunal militaire de Blida

Une peine de 15 ans de réclusion criminelle a été retenue contre Mohamed Mediène, Bachir Tartag, deux anciens patrons des services de renseignement, Saïd Bouteflika, frère conseiller du Président

Lire la suite

20 ans de réclusion requis contre les sept accusés


Tribunal militaire de Blida

Une peine de 20 ans de réclusion criminelle a été requise hier par le tribunal militaire de Blida contre l’ensemble les sept accusés poursuivis pour «complot contre l’autorité de l’Etat et de l’armée», à savoir Saïd

Lire la suite

Algérie: 15 ans de prison pour le frère de Bouteflika

Dans un procès expéditif, loin des médias, le frère du président déchu, Saïd Bouteflika, deux ex-chefs du renseignement et une cheffe de parti politique ont été condamnés mercredi par un tribunal militaire algérien à 15 ans de prison pour « …

Lire la suite

Algérie : Le frère de d’Abdelaziz Bouteflika condamné à quinze ans de prison pour « complot »

Saïd Bouteflika, frère de l’ancien président, — Sidali Djarboub/AP/SIPA

Saïd Bouteflika, le frère du président déchu Abdelaziz Bouteflika, jugé pour « atteinte à l’autorité de l’armée » et « complot contre l’autorité de l’Etat » par un tribunal militaire algérien, a été condamné à 15 ans …

Lire la suite

Tribunal de Blida : 20 ans de réclusion criminelle requise contre les accusés


Une peine de 20 ans de réclusion criminelle a été requise en fin de journée par le tribunal militaire de Blida contre chacun des 7 accusés poursuivis pour « complot contre l’Etat pour le changement du régime ».

En sus des généraux …

Lire la suite