Iran : L’ultraconservateur Ebrahim Raïssi officiellement intronisé président

Ancien chef de l’Autorité judiciaire, Ebrahim Raïssi, 60 ans, entame officiellement son mandat de quatre ans

Lire la suite

L’ultraconservateur Ebrahim Raïssi intronisé président en Iran

Le religieux ultraconservateur Ebrahim Raïssi a été intronisé mardi président de la République islamique d’Iran après l’approbation de son élection par le guide suprême Ali Khamenei, lors d’une cérémonie retransmise par la télévision d’Etat.

Lire la suite

Ismaïl Haniyeh reconduit à la tête du Hamas

Le Hamas a confirmé tôt lundi matin la réélection sans opposition connue de son chef Ismaïl Haniyeh à la tête du mouvement islamiste palestinien au pouvoir dans la bande de Gaza, qui sort à peine d’une nouvelle guerre avec Israël.

Lire la suite

Maroc-France, la relation d’exception mise en avant

Dans une vidéo réalisée par l’ambassade du Royaume à Paris C’est un partenariat de longue date qui relie le Maroc à l’Hexagone. Selon l’ambassadeur du Royaume à Paris, Chakib Benmoussa, la relation «d’exception» unissant le Maroc et la France est appelée à se renouveler davantage pour faire face aux nouveaux défis. «Au moment où la …

Lire la suite

Birmanie: le chef de la junte promet des élections d’ici deux ans

Le chef de la junte birmane Min Aung Hlaing, au pouvoir depuis le coup d’Etat du 1er février contre Aung San Suu Kyi, a promis la tenue d’élections « d’ici août 2023 », dans un discours dimanche pour marquer les six mois de son putsch.

Lire la suite

Pérou: un novice en politique Premier ministre, un ex-guérillero chef de la diplomatie

Le nouveau président péruvien Pedro Castillo a annoncé jeudi la nomination au poste de Premier ministre de Guido Bellido, un ingénieur sans expérience politique, et d’Hector Béjar, ex-guérillero, à celui de ministre des Affaires étrangères.

Lire la suite

Dans une déclaration à l’AFP, Ghannouchi menace par « la pression de la rue »

Le président du parti islamiste Ennahdha et de l’assemblée des représentants du peuple , Rached Ghannouchi a regretté ce jeudi dans un entretien avec l’Agence France Presse (AFP) , la rupture du dialogue avec la présidence, quatre jours après l’annonce par le président de la République Kaïs Saïed de l’application de l’article 80 de la Constitution et le gel des activités du parlement. Rached Ghannouchi a averti qu’à défaut d’accord sur la formation d’un gouvernement et la réouverture du Parlement, « nous inviterons le peuple tunisien à défendre sa démocratie ». Q: Vous avez appelé au dialogue. Où en est-on? R: Il

L’article Dans une déclaration à l’AFP, Ghannouchi menace par « la pression de la rue » est apparu en premier sur Actualités Tunisie Focus.

Lire la suite

HACA : Pour une couverture médiatique équitable de la campagne électorale

Elle a présenté aux opérateurs audiovisuels ses recommandations pour les élections générales de 2021 La Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) a organisé, mercredi, une rencontre avec les représentants des opérateurs audiovisuels publics et privés pour présenter les dispositions de la décision du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle du 2 juillet, relative à …

Lire la suite

Tunisie: Rached Ghannouchi assure vouloir « le retour de la démocratie »

Le président du Parlement tunisien Rached Ghannouchi a regretté jeudi dans un entretien avec l’AFP, le manque de dialogue avec la présidence, trois jours après la prise de pouvoir du président Kais Saied.

Lire la suite